La publicité par mots clés a besoin d'un bon scénario

Par 18 janvier 2010

Pour aider les annonceurs à savoir sur quels idiomes investir et à quel moment, des chercheurs américains ont mis au point un modèle qui établit des scénarios en fonction de toutes les variables existantes.

Presque tous les moteurs proposent des liens sponsorisés, qui s’affichent en fonction de la recherche effectuée par l’internaute. La difficulté pour les annonceurs, petits ou grands, est de répartir le budget de leur campagne entre différents mots clés. Pour les y aider, un chercheur de l’université de l’Illinois de Chicago et un confrère de chez Google proposent un modèle mathématique reposant sur différents scénarios. Celui-ci permettra d'allouer des sommes en fonction de la popularité prévisible le temps de la campagne des mots envisagés. L’idée derrière ce modèle, c'est que les "clics par mot clé" ne sont pas fixes. Ceux-ci changent quotidiennement en fonction de différentes variables.
Répartir le budget de la meilleure manière possible
Par exemple, les recherches liées aux idiomes "plage" et "neige" suivent un schéma complémentaire en fonction de la période de l’année. Le modèle bâti par les chercheurs prend en compte ces tendances et les différentes variables impliquées. Plusieurs scénarios sont établis, chacun ayant une probabilité donnée. Pour chaque mot clé, les différentes variables correspondant au scénario étudié sont appliquées. Les chercheurs expliquent que la modélisation de ces scénarios revient à prendre en compte les différences entre les jours de la semaine et le week-end, ou entre différents jours du mois, ou de l’année, en fonction de la tendance suivie par le mot clé en question.
D’autres applications au modèle
D’après les chercheurs, celle-ci peut être fournie par le moteur de recherche à l’annonceur, ou utilisée par lui pour effectuer la répartition en son nom. Un tiers ou l’annonceur lui-même a également la possibilité d'établir les différents scénarios en fonction des tendances fournies par le moteur de recherche parmi d’autres données. D'autres domaines d'application du système sont attendus : par exemple lorsque les annonceurs doivent choisir entre différents sites où afficher leur publicité, ou encore lorsqu’il leur faut choisir entre différents groupes de consommateurs à cibler.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas