La publicité s'ouvre décidément à la sémantique

Par 20 septembre 2010
Advertising

Peer39 annonce un partenariat avec AppNexus pour rendre sa technologie de contextualisation accessible aux clients de la plate-forme publicitaire. Celle-ci pourra être ajoutée à d'autres solutions de ciblage.

Avec SemanticMatch, Peer39 utilisait déjà les technologies de contextualisation pour affiner l'affichage publicitaire en fonction du sujet et du ton des contenus présents sur une page. La start-up annonce désormais se rapprocher d'AppNexus, une régie publicitaire en temps réel. Le but : permettre aux clients de la plate-forme d'accéder en compléments d'autres méthodes de ciblage aux technologies de Peer39 pour optimiser leurs campagnes. Techniquement, le système fonctionne grâce à des algorithmes qui analysent le contenu des publicités et des sites, "pour en comprendre le sens, le sentiment et l'image qui en résultent", explique à L'Atelier Jon Merkin, marketeur chez Peer39. "Nul besoin pour cela de pister la conduite en ligne des utilisateurs. Seul les contenus des pages et leur signification sont analysés et nécessaires", souligne le marketeur.

Comprendre le sens, le sentiment et l'image qui résultent d'un site

La solution sémantique s'appuie sur une base de données de significations "potentielles" de mots-clés. Les algorithmes confrontent alors ces données à d'autres termes présents dans le contenu de la page web pouvant être associés aux mots-clés de référence. Partant du principe qu'un mot-clé peut signifier deux choses différentes, la solution analyse le contexte. Puis prend en compte l'aspect positif ou non des mots présents dans le contenu pour en définir l'opinion générale. De sorte à envoyer des annonces publicitaires sur une page n'allant pas à l'encontre de la valorisation du produit, du service ou de la marque mis en avant dans la publicité. Et d'ajouter "l'avantage est que cela permet de déterminer les contenus online qui sont les plus pertinents et adaptés à la campagne avant même de les acheter".

Attendre le retour sur investissement

Une fois le sens du contenu défini et en accord avec la marque, la solution dirige l'annonce publicitaire sur la page. "Théoriquement, cela à pour but de permettre d'affiner une diffusion publicitaire grâce à un ciblage qui touchera des personnes plus précisément",explique à L'Atelier Edouard Dinichert, directeur de la régie, département media chez 24/7 Realmedia France. Et d'ajouter "mais reste à savoir si cette technologie justifiera son prix par rapport à de l'achat sans ciblage". Un point que seul le fonctionnement des algorithmes et le retour sur investissement pourront déterminer, conclut-il.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas