Des puces RFID sous peau pour ouvrir votre porte d'entrée

Par 31 mars 2006
Mots-clés : Smart city

Les puces RFID ont le vent en poupe ! Suivre des colis ou entrer dans le métro avec une carte à puce RFID, c'est ringard. Aujourd'hui, on se peut se faire implanter une puce sous la peau comme...

Les puces RFID ont le vent en poupe ! Suivre des colis ou entrer dans le métro avec une carte à puce RFID, c'est ringard. Aujourd'hui, on se peut se faire implanter une puce sous la peau comme substitut à la clé de sa porte d'entrée. C'est un peu comme si pour entrer dans le métro, vous n'aviez qu'à passer la main sous le capteur.
Effrayant ? Pas le moins du monde pour certaines personnes qui adorent l'idée. La société canadienne Tribal Expression tente le coup sur trois de ses clients. Les puces sont implantées sous la peau et permettent aux clients d'entrer chez eux, d'ouvrir leur voiture ou encore d'allumer leur ordinateur sans s'embrouiller entre clés, codes et mots de passe.

Une puce sous la peau et plus besoin de clé !
D'après Tribal Expression, les puces de 64-bits qui sont utilisées permettent 100 milliards de combinaisons différentes. Il y a donc une chance très faible pour que votre corps ouvre aussi la porte d'entrée du voisin !
L'implantation de la puce sous la peau coûte 275 dollars canadiens. Le lecteur, lui, coûte 400 dollars canadiens.
(Atelier groupe BNP Paribas - 31/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas