Les puces se sont désormais installées dans les hôtels. L'Hôtel Paris

Par 17 septembre 1997

Marriott a ouvert ses portes le 11 juillet dernier sur les Champs-Elysées. Ce quatre étoiles est le nec plus ultra des hôtels higt-tech en Europe. Sa gestion entière est assurée par logiciel. Non se...

Marriott a ouvert ses portes le 11 juillet dernier sur les Champs-Elysées.
Ce quatre étoiles est le nec plus ultra des hôtels higt-tech en Europe. Sa
gestion entière est assurée par logiciel. Non seulement le système Fidelio
Micros, d'origine américaine, s'occupe de la gestion de la clientèle, de
celle des chambres, de celle des charges aux clients, mais aussi de la
facturation et de la comptabilité. Une carte magnétique permet l'accès aux
chambres et d'utiliser les ascenseurs. Dans chaque chambre, un minibar
fabriqué par la société française Bartech, dispose d'un système
électronique de pointe. Relié à un logiciel informatique, un capteur
enregistre l'heure exacte de l'ouverture de la porte du réfrigérateur, le
type de boisson consommée, les bouteilles remises en place, celles qui ne
sont pas replacées après un délai de quelques dizaines de secondes ou bien
encore le changement de liquide. Désormais, impossible au client de
resquiller, le taux de fraude a du reste chuté de 25 % à 1 %. Pour Anne
Legrand, chef des ventes du Paris Marriott, cet appareil permet, entre
autre, "des économies en termes de personnel et en gestion des stocks".
De plus, via une base de données intégrée dans le système logiciel Fidelio
Micros, le minibar conserve en mémoire le type de consommation des clients
habituels. Dans chaque chambre, les écrans de télévisions (dotés du câble,
du stallite, de jeux vidéo Super Nintendo) accueille le client à son
arrivée d'un "Welcome Mr ..." et affiche des messages personnels reçus à
la réception. Les clients trouvent pour leur PC portable une prise fax et
une prise modem près du bureau. La ligne téléphonique comporte deux
combinés, un dans la chambre, un autre dans la salle de bains qui possède
également un poste de radio discrètement encastré dans les murs. "Un
business center" au rez-de-chaussé , ouvert 24 h sur 24, met à disposition
de la clientèle d'afaires un poste PC, une impirmante, un fax, deux postes
Internet dotés du courrier électronique fonctionnant par carte de crédit.
Chaque chambre est de plus équipée d'un déclencheur d'incendie qui se met
en marche, non plus simultanément avec les autres chambres d'un même
étage, mais de manière indépendante. Pour l'heure cette profusion
d'équipements demeure quasi indédite en France, alors qu'elle représente
le "standard" des grands hôtels américains ou d'Asie du Sud-Est.
(La Tribune - 17/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas