Purifier l’eau des lacs à moindre coût avec un système connecté

Par 06 juin 2014
MPC-Buoy

Le projet ClearWaterPMPC financé par l’Union européenne permet d’améliorer la pureté des lacs infectés d’algues nocives grâce à un dispositif économique et contrôlable à distance. Plusieurs pays l’ont déjà installé.

Les initiatives pour protéger la pureté de l’eau des bassins sont nécessaires aujourd’hui car elles présentent des solutions face à la pollution des eaux par les algues bleu-vert. Connues aussi sous le nom de cyanobactéries, ces algues contiennent des toxines qui se révèlent nuisibles pour la santé. Cette problématique environnementale a conduit l’entreprise néerlandaise LG Sound à mener son projet baptisé "ClearWaterPMPC" ; projet ayant bénéficié du soutien financier de l’Union européenne a apporté son soutien financier. Leur idée: apporter une solution économique et efficace pour surveiller et traiter le développement de ce type d’algues.

Un dispositif efficace et connecté

Sous la forme d’une bouée, le dispositif nommé MPC-Buoy est équipé de transmetteurs ultrasoniques et de capteurs reliés à un serveur. À noter que l’utilisation des ultrasons n’est pas une pratique nouvelle pour traiter les algues bleu-vert mais cette méthode s’est avérée plus efficace que l’utilisation d’additifs chimiques ou de l’aération. Mais cette bouée MPC-Buoy se distingue par le rapport qualité-prix plus compétitifs que les autres dispositifs. Outre des coûts d’installation,  peu élevés, le dispositif présente une autre caractéristique utile : la bouée est reliée à un serveur qui permet de surveiller et de contrôler à distance ses paramètres.

Des résultats concluants

MPC-Buoy a ainsi été installé dans deux lacs en Pologne pour une phase pilote depuis 2012. Les bouées ont fourni des analyses prélevées toutes les 10 minutes et ont fourni des informations détaillées sur la qualité de l’eau. La comparaison avec la qualité d’autres lacs aux alentours a permis d’observer l’efficacité du dispositif ClearWaterPMPC. En effet, le niveau de la concentration d’algues était neuf fois plus élevé dans un lac non équipé de bouée. Les résidents locaux ont même déclaré que la clarté de l’eau était plus élevée qu’autrefois. Depuis la fin de la phase pilote, la bouée MPC-Buoy a été brevetée et installée avec succès en Pologne, au Royaume-Uni, Japon, Etats-Unis et en Irlande.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas