Le QR Code devient le point de ralliement de la vie électronique

Par 14 novembre 2008 4 commentaires
Mots-clés : Smart city

ikodz centralise l'activité numérique et la rend accessible via un code à barres en deux dimensions. Code que l'on peut faire imprimer sur différents supports afin de le populariser.

Quand un concept est malin et est issu d'une entreprise française, il ne faut pas hésiter. C'est le cas avec ikodz. Cette entreprise a bâti son modèle sur trois piliers : la centralisation des informations liées au web d'un particulier ou d'une entreprise, les codes à barres en deux dimensions, et le commerce en ligne. En soit les trois technologies étaient déjà préexistantes. Mais c'est leur cohabitation qui fait son originalité. Comment cela fonctionne t-il ? Très simple. Un internaute ou un chargé de communication s'inscrit gratuitement sur le site du prestataire.
Un QR Code personnel
Il entre des informations (nom, adresse, etc.). Au moment de l'inscription, il se voit attribuer un QR Code. Ce code à barres en deux dimensions était à l'origine destiné à l'étiquetage des voitures japonaises. Depuis, il est devenu la référence multi usages pour toute la région Asie Pacifique. Ensuite, il faut donner au serveur d'ikodz les accès à toute son activité numérique : groupes Facebook, pages Myspace, sites personnels ou corporate, blogs, etc. Bref, tout ce qui fait l'identité numérique. Toutes ces données vont s'afficher autour de l'image ou du logo de l'entreprise. Au dessus de ces données apparaissent le QR Code personnalisé et un formulaire pour envoyer un message.
Un design pauvre
Ensuite, pour populariser son identité, ne reste plus qu'à faire voir son code à barres. C'est là qu'intervient le troisième pilier. ikodz propose à ses utilisateurs de faire leur course dans sa boutique. Dans celle-ci sont proposés des articles textiles comme des sacs, des casquettes ou des T-Shirt ornés du nouveau logo de l'entreprise ou de l'internaute. Si le concept est malin, on peut tout de même regretter le design du site, somme toute basique. Autre regret, les informations sur la vie numériques n'apparaissent que comme des URL cliquables, et non pas comme des petites captures d'écran.

Haut de page

4 Commentaires

très intéressant, mais où est le lien vers ikodz ? :pPan sur le bec... Faute avouée, et faute effacée
Cordialement,
La rédaction

Soumis par loxodon (non vérifié) - le 14 novembre 2008 à 13h07

Design pauvre... discutable...

Je parlerais plutôt de positionnement, c'est la vie internet de l'internaute qui est riche, le design se doit être plus discret

Sébastien
Créateur d'ikodzEvidemment que c'est discutable. Dans les deux sens :,)
Cordialement,
La rédaction

Soumis par Sébastien LE CORFEC (non vérifié) - le 14 novembre 2008 à 15h47

Merci pour ce point de vue ;-)

Créateur d'ikodz

Soumis par Sébastien (non vérifié) - le 14 novembre 2008 à 15h52

je suis convaincu qu'il s'agit là d'un moyen innovant d'établir des ponts entre sa vie online et sa vie offline. J'ai fais le test et j'ai trouvé ça top.
cf. http://tinyurl.com/6yn7rj

Soumis par Emmanuel Gadenne (non vérifié) - le 18 novembre 2008 à 18h05

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas