Qualité de service des réseaux mobiles: la 3G se distingue

Par 31 octobre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, l'Arcep, vient de publier les résultats de deux enquêtes menées en 2006 par les cabinets Directique et GET sur la qualité...

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, l'Arcep, vient de publier les résultats de deux enquêtes menées en 2006 par les cabinets Directique et GET sur la qualité de service des réseaux mobiles. Principale conclusion de ces observations : les performances de la 3G seraient supérieures à celles du GPRS.
 
La première enquête, qui a été menée entre février et juin 2006, s'est attardée sur la qualité des services proposés par les réseaux mobiles de seconde génération. Elle a porté sur plus de 25 000 appels téléphoniques, 3 000 envois de messages courts et multimédia, 3 000 téléchargements de fichiers et 1 500 sessions de navigation WAP et I-mode.
 
Côté qualité de la voix, si le taux de communications dites réussies a diminué de 1 %, "une bonne qualité dans les agglomérations de plus de 20 000 habitants" a été observée. Et pour les voyageurs du quotidien, un "taux de communications de qualité parfaite" a été constaté à bord des TGV et des trains de banlieue.
 
La qualité des services de données est lui aussi en pleine amélioration. Le temps de téléchargement des fichiers de 100 Ko est passé de 32.3 à 22.9 secondes en un an et, alors que sur la période 2004-2005, 15 MMS sur 20 étaient reçus dans un délai inférieur à 2 minutes, ils sont aujourd'hui 19 sur 20 à parvenir rapidement à leur destinataire.
 
Enfin, l'Arcep précise que si cette année, l'évolution de la 2G vers l'EDGE n'a pas été prise en compte, elle devrait l'être l'an prochain, et devrait se traduire par des performances encore plus importantes.
 
Et qu'en est-il de la 3G ? La seconde enquête réalisée pour l'Arcep par le cabinet GET, à Paris, Lyon et Marseille, et sur les réseaux 3G d'Orange et de SFR, a montré que les performances de la 3G sont nettement supérieures à celles du GPRS en ce qui concerne le débit de données pour les tests de téléchargement de fichiers. Le service de visiophonie est, lui, plutôt satisfaisant. 
 
Quant à la qualité des communications téléphoniques et des SMS, elle "atteint quasiment celle observée sur les réseaux de seconde génération".
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 31/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas