Quantum of Surface - Licenced to touch

Par 03 novembre 2008 1 commentaire

Dans le dernier James Bond (Quantum of Solace en film, et peut être bientôt en version widget, IM icon, montre, jeu, Coca Cola, Puzzle, doudou), outre l'absence notable ou la rareté de nombreux éléments qui font le James Bond - pour ne citer qu'eux : Q, gadgets, sexualité, humour, méchant disgracieux - on peut remarquer que les producteurs ont totalement intégré la dernière tendance.
Non pas en matière de bâtiment HQE ni de pile à combustible, même s'il en est question. Non, je parle là des interfaces homme machine : le doigt sur l'écran. Donc, dans le QoS, le tactile est dans tous ses états. En table type Surface de Microsoft, en écran. Peut-être l'effet du sponsor connoté informatique qui passe juste avant les bandes annonces, et qui présente le TouchSmart, un PC avec écran tactile.
Une sorte d'iPhone géant, pour ceux qui ne connaissent que cela, mais avec un clavier (bouh !). La seule chose peu vraisemblable dans le Bond est que les salariés du Mi-5 (ou MI-6, c'est sans importance) ne laissent pas de trace de doigt sur les vitres après avoir passé en revue les images des méchants.

Haut de page

1 Commentaire

en effet on reste un peu sur sa faim concernant le film ...
en revanche les placements de produits sont un peu indigestes :(
heureusement qu'il y avait les tables et murs tactiles pour le côté high-tech, moi ça m'a bien plu mais c'est peut être une déformation professionnelle

Soumis par doré (non vérifié) - le 13 novembre 2008 à 17h57

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas