Quoi de neuf dans le Business Times ?

Par 10 septembre 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Etisalat lorgne sur le Pakistan et le Nigeria. La zone Franche consacrée aux processeurs dispose d'un laboratoire de R&D. Le gouvernement veut aider les entreprises. L'opérateur du offre aux PC l'Internet via réseau mobile...

Etisalat lorgne sur le Pakistan et le Nigeria. La zone Franche consacrée aux processeurs dispose d’un laboratoire de R&D. Le gouvernement veut aider les entreprises. L'opérateur du offre aux PC l’Internet via réseau mobile.

 L’opérateur historique Etisalat, présent aussi bien dans le mobile, que dans le fixe et l’accès Internet, veut se renforcer dans la zone d’influence des Emirats. Il serait prêt à faire passer sa participation de 26 à 51% des actions de son confrère pakistanais Pakistan Telecommunications Co Ldt (PCTL). Les premières 26 % lui avaient coûté 2,6 milliards en 2005. 
L’avis de L’Atelier :
Rien d’étonnant : le taux de pénétration à Dubaï et dans les autres émirats dépasse les 100 % pour le mobile, et s’en approche pour l’accès Internet. Les pays voisins ou proches culturellement constituent une bonne opportunité de croissance.
 Le Dubaï Silicon Oasis se dote d’un laboratoire de recherche et développement. Le but est de fournir aux acteurs des semiconducteurs des solutions et des services des moyens de tester leurs logiciels et les prototypes, d’analyser la performance des circuits intégrés.
L’avis de L’Atelier :
Ce bureau de R&D pousse plus loin les services offerts aux entreprises du secteur high tech au sein de la Dubai Internet City : secrétariat, téléphonie, etc. 

 Le eGovernment de Dubaï, dont la mission est de mettre sous format électronique tous les échanges entre les autorités dubaïotes, ses administrés et les entreprises veut aller plus loin pour ces dernières. Il vient pour cela de signer un accord avec le département du développement économique afin de développer un portail Internet. Celui-ci sera chargé de proposer des services spécifiques au monde des affaires de Dubaï, et en particulier les investisseurs.

L’avis de L’Atelier :
La stratégie pour attirer les entreprises étrangères et leurs salariés s’accélère, à moins d’une dizaine d’année de l’épuisement des réserves de pétrole de l’émirat de Dubaï, et après avoir passé des accords avec les banques pour faciliter le paiement des services gouvernementaux par les particuliers.

 du propose sa carte Internet mobile haut débit pour portables. Le deuxième opérateur dubaïote, hébergé par la Dubaï Internet City propose un dispositif USB - à l’instar de SFR en France - pour connecter les possesseurs de PC portable à Internet. La vitesse de connexion peut aller jusqu’à 1,8 mbits/s. La carte est fournie avec un abonnement ou des forfaits spécifiques pour les visiteurs.

L’avis de L’Atelier :
C’est une petite pierre dans le jardin d’Etisalat, qui ne propose pour l’instant qu’une carte 3G en format PCMCIA. Donc plus complexe à installer.

(Atelier groupe BNP Paribas – 11/09/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas