Quoi dans neuf dans le journal de Montréal ? Congédié à cause de Youtube

Par 11 mai 2009

En France, un débat agite la webosphere : est-ce que TF1 avait le droit de licencier son responsable de la stratégie en ligne (ou quelque chose approchant), ledit responsable approchant ayant envoyé un mail pour se plaindre de la loi qu'il ne faut pas appeler Hadopi, alors que son employeur est plutôt pour, Hadopi.

Je n'ai pas d'intérêt pour cette nouvelle et ne peux donc que regretter que quelqu'un perde son emploi, mais une autre actualité, tombée aujourd'hui dans le journal de Montréal a fait tilt, même si cela n'a rien à voir. Alors si cela n'a rien à voir pourquoi lier les deux ? Alors là, si je savais....

Bref, un ouvrier d'une fabrique de stroboscopes vient de voir son congédiement confirmé. Il s'était affiché sur Youtube en tant que lutteur (pas grecque, plutôt de la lutte à l'américaine), son corps de lutteur étant "mis en valeur" par un stroboscope ressemblant fort à celui qui avait disparu dans l'usine. Résultat, perte d'emploi, il y a un an.

Bon, il y avait une autre nouvelle technologique sur l'apparition de surveillance photographiquer aux feux rouges, mais le journaliste Marc Pigeon emploie le mot Big Brother, alors, pfffffffffffffffff.  En fait, c'est peut-être cet article qui m'a reconnecté à Hadopi. Ou les deux.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas