Rachat de 16 % de Maroc Telecom : Vivendi Universal attendra

Par 16 juin 2003
Mots-clés : Smart city

Le gouvernement marocain a repoussé à 2004 la vente à Vivendi Universal (VU) de 16 % du capital de l’opérateur Maroc Telecom, prévue pour cette année. Un responsable des services du Premier ...

Le gouvernement marocain a repoussé à 2004 la vente à Vivendi Universal (VU) de 16 % du capital de l’opérateur Maroc Telecom, prévue pour cette année. Un responsable des services du Premier ministre a expliqué que le Maroc était parvenu à dépasser son objectif de recettes de privatisations inscrit dans le budget 2003, notamment grâce à la cession de la Régie des tabacs pour 14 milliards de dirhams (1,2 milliards d’euros).

VU avait déboursé 2,2 milliards de dollars en décembre 2000 pour acquérir 35 % du capital de Maroc Telecom. Le groupe franco-américain souhaite acheter 16 % de plus afin de monter à 51 % de participation, l’Etat marocain ramenant sa part à 49 %. Sur la base de la transaction de 2000, les 16 % du capital de Maroc Telecom coûteraient environ 1 milliard de dollars à VU.

Le gouvernement marocain souhaiterait modifier le projet de privatisation de l’opérateur historique du Maroc élaboré par l’équipe dirigeante précédente, et qui ne convient pas entièrement au gouvernement actuel. Il n’a pas été précisé si la valorisation de Maroc Telecom serait revue à la hausse, mais le porte-parole des services du Premier ministre a démenti que le report de la vente soit une volonté de VU, comme l’avait annoncé un autre responsable gouvernemental.

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/06/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas