Rachat de MCI : Qwest renonce, Verizon rehausse son offre

Par 03 mai 2005
Mots-clés : Digital Working

Le feuilleton autour du rachat de MCI, ex-Worldcom, touche probablement à sa fin. Après plusieurs épisodes qui ont vu s'affronter Verizon et Qwest pour la reprise de l'opérateur concurrent, le...

Le feuilleton autour du rachat de MCI, ex-Worldcom, touche probablement à sa fin. Après plusieurs épisodes qui ont vu s'affronter Verizon et Qwest pour la reprise de l'opérateur concurrent, le second vient d'annoncer son renoncement au rachat de MCI. La semaine dernière, celui-ci avait lancé un ultimatum à Verizon, après que Qwest ait une nouvelle fois surenchéri sur sa propre offre, à 9,7 milliards de dollars.

Verizon a répondu favorablement à la demande de MCI, en relevant son offre de rachat, passé de 7,6 milliards à 8,44 milliards de dollars . On est bien loin du premier tarif annoncé par Verizon : 5,3 milliards de dollars le 14 février.

Au final, les multiples interventions de Qwest auront bien servi les intérêts de MCI, qui depuis le début de l'affaire n'avait pas caché ses préférences pour Verizon. L'opérateur avait notamment fait valoir qu'il doutait de la solidité financière de Qwest, qui affiche aujourd'hui 17 milliards de dollars de dettes au compteur.

MCI a annoncé en recevant l'offre de Verizon qu'il ferait le choix de sa reprise par Verizon plutôt que par Qwest. Ce dernier a expliqué son refus de continuer la lutte via un communiqué de presse : "Il n'est plus dans l'intérêt des actionnaires, des clients et des employés de continuer dans un processus qui semble systématiquement être biaisé en défaveur de Qwest". Pas étonnant que l'opérateur semble aigri, alors qu'il vient de perdre une chance de trouver sa place dans un secteur des télécommunications de plus en plus concentré outre-Atlantique.

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas