Rachat de Peoplesoft par Oracle : les clients sont très pessimistes

Par 20 décembre 2004

Du côté de chez Oracle, on doit encore célébrer l'OPA laborieuse mais réussie sur Peoplesoft. Qu'en est-il des clients de ce dernier ? Comment envisagent-ils la période post rachat ? C'est la...

Du côté de chez Oracle, on doit encore célébrer l'OPA laborieuse mais réussie sur Peoplesoft. Qu'en est-il des clients de ce dernier ? Comment envisagent-ils la période post rachat ? C'est la question que s'est posée le site InformationWeek. Les réponses se trouvent dans une très récente étude* et elles ne sont pas très positives. A la question "quel impact le rachat de Peoplesoft par Oracle va-t-il avoir sur votre stratégie applicative ?", 40 % des sondés répondent que l'impact sera négatif et 16 % qu'il sera très négatif. Ils ne sont que 10 % à imaginer un impact positif et 4 % un impact très positif. Pour 30 % des sondés, le rachat n'aura pas d'impact particulier. Par ailleurs, plus d'un tiers des professionnels qui sont clients Peoplesoft disent qu'ils ne sont absolument pas confiants dans la capacité d'Oracle à intégrer les produits Peoplesoft dans ses propres solutions. Mais alors, que doit faire Oracle pour les convaincre ? Pour 46 % des sondés, il faut qu'Oracle fasse des efforts sur le support et le service aux clients Peoplesoft. Pour 23 %, il faut qu'Oracle sache retenir la technicité qui a fait le succès de Peoplesoft. Et 9 % évoquent des efforts sur les outils d'intégration.
* Etude réalisée auprès de 455 professionnels IT dont l'entreprise utilise une solution Oracle ou Peoplesoft. <?xml:namespace prefix = v ns = "urn:schemas-microsoft-com:vml" /><?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />(Atelier groupe BNP Paribas - 20/12/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas