Rachio s’attaque à l’économie d’eau grâce à la smart irrigation

Par 11 juin 2015 1 commentaire
Rachio

Le système d’arrosage élaboré par la start-up Rachio permet à ses utilisateurs de gérer « intelligemment » l’arrosage de leur pelouse et par conséquent de faire un usage modéré et raisonnable des ressources d’eau.

Alors que la Californie connaît sa période de sécheresse la plus rude depuis 120 ans, nombre d’initiatives s’évertuent à économiser l’énergie et, plus particulièrement, les ressources en eau lorsqu’il s’agit d’arroser les pelouses verdoyantes auxquelles les américains peinent à renoncer. À l’image de la start-up américaine Rachio et son dispositif d’irrigation intelligente baptisé Iro, un système d’arrosage smart qui, selon ses créateurs, pourrait faire économiser jusqu’à 30 % d’eau à ses utilisateurs.

L’aspect intéressant du dispositif réside dans deux éléments qui s’inscrivent directement dans une démarche « smart city ». Tout d’abord, celui-ci a la capacité de se baser sur les données météorologiques et d’adapter sa programmation en fonction de celles-ci et des différentes saisons. Le boîtier de contrôle sera capable d’interrompre la programmation en cas de pluie et de s’adapter aux changements brusques de températures. De plus, l’application attribue une durée d’arrosage en se basant aussi sur le code postal de l’utilisateur et sur les habitudes d’arrosage de ce dernier (fréquence, durée, éventuelles restrictions).

`

Un aperçu de l'interface proposée par Rachio, où s'affiche la programmation d'arrosage par zone

Un mécanisme simple à installer et à utiliser

Tandis que les systèmes d’arrosage actuels restent dans l’ensemble compliqués à configurer et, surtout, peu économes en eau, la solution proposée par la start-up propose de reprendre le contrôle d’une installation qui s’est toujours avérée compliquée à manier en la rendant entièrement programmable par le biais d’un smartphone. Rachio s’est donc attelé à connecter smartphone, réseau wifi et boîtier de contrôle afin de redonner plus de contrôle à l’utilisateur souhaitant arroser sa pelouse. Le dispositif pouvant être opérationnel sur 8 ou 16 zones, l’application encourage l’utilisateur à se rendre sur chaque zone définie par l’interface et d’identifier - via son smartphone -  le type de pelouse, le type de tête d’arrosage, la qualité du sol, l’exposition au soleil…

 

 

Tout est fait pour améliorer l’expérience de l’utilisateur puisque l’installation du dispositif est simplifiée à l’extrême et conçue pour être réalisable en 20 minutes chrono selon les concepteurs. Une fois fixé au mur, il suffit à l’utilisateur de connecter le dispositif au réseau wifi via l’application mobile. Le reste de la configuration s’effectue sur le smartphone.

81 millions de litres d’eau économisés

De plus, si l’utilisateur estime que l’arrosage prédéterminé ne suffit pas, il peut gérer le dispositif manuellement et demander à celui-ci d’hydrater une zone pendant un temps prédéfini ou au contraire de stopper l’arrosage. L’utilisateur reste en contrôle permanent via son application, et dispose même de la possibilité de programmer son arrosage alors qu’il n’est pas présent au sein de son habitat.

Une formule qui marche, puisque l’entreprise clame avoir permis d’économiser jusqu’à lors plus de 81 millions litres d’eau depuis son lancement. Une initiative smart qui s’inscrit dans la lignée autres initiatives spéciales domotique comme Bttn, un bouton connecté à tout faire au sein de la maison, qui permet aussi bien d’appeler un taxi que de provoquer l’arrosage de la pelouse. Des initiatives consacrées à l’environnement de la maison qui devraient se propager puisque l’institut Gartner prévoit que le nombre d’objets connectés utilisés devrait être multiplié par 9 entre 2015 et 2020.

Haut de page

1 Commentaire

Il est encore temps de préserver la planète par la bonne utilisation de nos ressources naturelles et même de sauver un ours polaire en prenant votre douche grâce au compteur intelligent amphiro !!
http://www.activeau.fr/amphiro-a1-compteur-d-eau-pour-la-douche-economie-d-eau-c2x14167853

Soumis par TARA (non vérifié) - le 12 juin 2015 à 15h58

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas