La radio vise le numérique pour 2008

Par 15 mars 2007

Après une consultation publique menée en octobre 2006 par les ministères de la Communication et de l'Industrie, le gouvernement vient de désigner le T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) comme norme de...

Après une consultation publique menée en octobre 2006 par les ministères de la Communication et de l'Industrie, le gouvernement vient de désigner le T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) comme norme de diffusion terrestre de la radio numérique et souhaite un premier déploiement dès 2008. Le CSA a été saisi pour avis.
 
Le T-DMB est une évolution de la technologie DAB (Digital Audio Broadcasting), un standard européen pour la diffusion des radios numériques. Il permet de diffuser les émissions sur les bandes de fréquence "L" et "III", cette dernière étant utilisée par Canal+ pour sa diffusion en analogique. Début 2006, cette norme avait été testée par un consortium composé de sociétés comme Bouygues Télécom, TF1, Europe 1 ou Samsung.
 
En ce qui concerne les bandes AM (ondes courtes, moyennes et longues), le gouvernement a choisi la norme DRM (Digital Radio Mondial) pour relancer l'attractivité de ces bandes de fréquence et répondre, est-il précisé, "aux attentes des radios indépendantes et associatives".
 
Enfin, la migration sera progressive. Selon François Loos, le ministre délégué de l'Industrie, qui réalisait une démonstration à la Maison de la Radio le 13 mars, "à la différence de ce que nous avons prévu pour la télévision, avec un passage au tout numérique fin 2011, la radio FM ne sera pas éteinte avant de nombreuses années. Elle est un succès et notre démarche aujourd'hui consiste non pas à lui substituer une nouvelle technologie, mais à enrichir le paysage radiophonique grâce aux techniques de numérisation".
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas