Radiotuna relie un artiste à une webradio en temps réel

Par 16 décembre 2009

Pour trouver immédiatement parmi la pléthore de radios sur Internet laquelle diffuse un artiste donné, trois britanniques ont développé un moteur de recherche spécifique.

Afin de permettre aux amateurs de musique de s’y retrouver parmi les dizaines de milliers de radios qui diffusent des titres, trois britanniques ont mis au point un moteur de recherche dédié. Baptisé Radiotuna, leur système trouve en temps réel les radios qui diffusent l’artiste recherché. "Nous nous appuyons sur la liste des morceaux joués disponible sur le site des radios", explique à L’Atelier William Jenkins, l’un des initiateurs du projet. "Nous avons créé un algorithme qui les parcoure très rapidement et les nettoie pour les lier à un morceau". Par exemple, l’algorithme pourra déduire de "Now Playing: Madonna - Get in to the groove on HOT JAMZ 105" que tel morceau de Madonna est actuellement diffusée sur la radio Hot Jamz 105.
Déterminer les radios les plus susceptibles de diffuser un artiste
L’utilisateur se verra proposer la liste de toutes les radios diffusant l’artiste au moment exact où il effectue sa recherche. L'internaute peut ensuite en sélectionner une pour écouter directement le morceau depuis le site. Et si aucune des vingt mille stations surveillées ne le joue actuellement, le moteur proposera une liste des radios les plus susceptibles de le faire. "Toutes les données concernant les morceaux joués de toutes les stations sont conservées dans une base", explique William Jenkins. "Nous sommes donc capables de dire quelles radios diffusent un artiste le plus régulièrement". Par ailleurs, cette liste n’est pas rigide et prend en compte les éventuelles évolutions d’une radio. Un bon moyen pour découvrir des diffuseurs sur Internet. D’autant plus que les radios sont classées selon les genres musicaux les plus jouées de manière très rigoureuse.
Bientôt une application iPhone ?
Pour l’instant le système ne fonctionne qu’avec les sites utilisant Shoutcast, un protocole et un serveur de diffusion sur Internet très utilisé par les webradios. Les trois britanniques envisagent cependant d’étendre leur système à toutes les radios diffusant en ligne. Sur le plan commercial, un lien s’affiche également proposant à l’auditeur d’acheter le titre ou l’album diffusé. Pour l’instant l’internaute est redirigé vers Amazon et les propriétaires du site touchent un pourcentage sur chaque vente. A terme, les trois fondateurs envisagent cependant de proposer les titres eux-mêmes. "Nous envisageons également de mettre en place une application pour iPhone", conclut William Jenkins.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas