R&D: La Chine devient le deuxième investisseur mondial

Par 05 décembre 2006

Selon l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques, l'OCDE, la Chine, qui devrait investir 136 milliards de dollars en 2006 dans la Recherche et le Développement, deviendra le...

Selon l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques, l'OCDE, la Chine, qui devrait investir 136 milliards de dollars en 2006 dans la Recherche et le Développement, deviendra le deuxième investisseur mondial derrière les Etats-Unis.
 
Selon cette enquête prospective, la Chine devrait dépasser le Japon, dont l'investissement est estimé à 130 milliards de dollars. Les Etats-Unis, indétrônables pour le moment, conserveront, avec 330 milliards de dollars d'investissement prévus, leur place de leader. Quant à l'Union européenne à 15, elle devrait proposer 230 milliards de dollars à la recherche.
 
Ces estimations ont été calculées selon l'hypothèse d'une poursuite de croissance des dépenses R&D en 2005 et 2006, identique à celle observée entre les années 2000 et 2004.
 
Entre 1995 et 2004, le nombre de chercheurs a augmenté en Chine de 77%, pour s'établir aujourd'hui à 926 000.
 
Pour Dirk Pilat, chef de la division de la politique scientifique et technologique à l'OCDE, "la rapidité de progression de la Chine en termes de volume de dépenses de R-D et d'emploi de chercheurs est spectaculaire. Pour ne pas se laisser distancer, les pays de l'OCDE doivent renforcer l'efficience de leurs systèmes de recherche et d'innovation et trouver de nouveaux moyens de stimuler l'innovation dans un contexte mondial marqué par l'intensification de la concurrence".
 
Cet essor de la Chine se manifeste dans tous les domaines. Ainsi, le moteur de recherche de référence chinois, Baidu.com, devrait s'exporter au Japon pour 2007. Robin Li, président et directeur général de Baidu, a estimé que "les similarités entre les langues japonaises et chinoises font de ce marché une étape supplémentaire idéale pour Baidu". Le pays du Soleil Levant pourrait-il se faire distancer par la Chine ?
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/12/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas