Real link - videorank - texte - playnum, fondamentaux de la recherche de vidéos

Par 15 septembre 2009
Mots-clés : Smart city

Pavideoge crée pour chaque vidéo un fichier comprenant le contenu multimédia et les ''méta informations'' qui y sont liées. C'est dans cet index que le moteur effectue ensuite ses recherches.

Pour affiner la recherche de vidéos, il faut prendre en compte son contexte textuel. Forte de ce constat, une équipe de la BUPT* a mis au point Pavideoge, un système d'indexation. Celui-ci consiste en une page qui référencie le fichier en lui-même mais aussi toutes les données qui l'accompagnent : titre, tags, commentaires, titres des vidéos associées. Il inclut également quatre caractéristiques que les chercheurs ont estimés pertinentes : playnum, videorank, text information et real link. Playnum et VideoRank représentent la popularité (nombre de visionnage) et le score (équivalent du PageRank appliqué au fichier) d'une vidéo. Chacune de ces pages est ensuite stockée dans une base de données. Le but : rendre plus pertinente et rapide la recherche de fichiers multimédia.
Présenter les liens pour accélérer le chargement
Pour éviter le cas de vidéos ouvertes par erreur mais non visionnées, le temps de visionnage est pris en compte. Le système repère également les liens hypertexte lors de l’analyse contextuelle et les utilise pour fournir un lien de téléchargement dans la page de résultat. Cela permet de ne fournir que le lien vers la vidéo sur la page de résultats, ce qui réduit considérablement le temps de téléchargement. Il est en effet très long pour les navigateurs actuels de charger toutes les vidéos en même temps, étant donné leur taille. Pourquoi un tel système ? Parce que contrairement aux pages web, les informations relatives aux vidéos sont difficilement accessibles.
Les défauts des systèmes actuels
Les moteurs de recherche existant sont souvent obligés de chercher les fichiers en utilisant les mots-clés compris dans les titres. Les chercheurs rappellent que d’autres, comme Baidu ou Sogou, complètent cette information en utilisant les tags. Le problème, c’est que ces données fournissent finalement assez peu d’information, et que la pertinence finale s’en ressent. Pavideodge n'est pas seul à se pencher sur les méthodes de référencement des moteurs de recherche de vidéos. Des projets comme celui de l’A*Star sont en cours pour analyser et décoder directement les vidéos, en utilisant la reconnaissance d’images.
*Beijing University of Posts and Telecommunications

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas