La réalité augmentée, outil-clé pour le e-commerce

Par 09 juillet 2014
Cimagine

La réalité augmentée maximise l’expérience d’achat en ligne et permet désormais au consommateur final de superposer un produit en 3D sans marqueur, dans son environnement de destination.

La possibilité de visualiser un objet virtuel dans le monde réel via un écran, connue sous le concept de réalité augmentée, investit de nombreux domaines d’activité pour accompagner l’expérience utilisateur. Les applications possibles concernent souvent le domaine médical et la recherche cérébrale, ou bien les villes intelligentes avec des installations en milieu urbain. La réalité augmentée apporte également beaucoup au commerce et à la distribution, l’expérience d’achat influant directement sur ces activités. Ainsi, des entreprises proposent des solutions de réalité augmentée aux professionnels souhaitant compléter leur offre de services et produits. Des sociétés comme Sayduck ou Augment proposent une technologie de réalité augmentée via des applications pour smartphone qui visualisent un objet modélisé en 3D grâce à des marqueurs capturés sur une feuille. Cimagine Media, startup israélienne, s’est aussi intéressée à la réalité augmentée mais propose une technologie ne nécessitant aucun marqueur physique.

Une technologie 360°

Fondée en 2012, l’entreprise est composée de quatre entrepreneurs qui ont rassemblé leurs expériences et connaissances en marketing, architecture, télécommunications et vision artificielle. Ils proposent donc une plateforme de réalité augmentée permettant au consommateur final de visualiser un produit dans son environnement de destination lorsqu’il procède à un achat en ligne, via l’application dédiée gratuite. La spécificité de la technologie développée par Cimagine (en cours de brevetage) est de combiner les capteurs internes d’un appareil mobile (smartphone ou tablette) à un algorithme d’analyse d’images apportant un rendu final proche de la réalité. En effet, l’utilisateur pourra se déplacer dans la pièce et visualiser le produit en taille réelle sur son écran, le déplacer ou le pivoter à sa convenance. Le tout pourra se faire sans repères ou marqueurs nécessaires, considérés comme une "barrière à l’acte d’achat" selon Nir Daube, co-fondateur et directeur Marketing de la startup.

Faire évoluer la distribution traditionnelle

Même si l’objectif de Cimagine est de "développer un produit adapté au consommateur final", l’entreprise travaille seulement avec les professionnels de la distribution. Elle leur propose sa solution de réalité augmentée sous forme d’un abonnement mensuel dont le prix varie en fonction du nombre produits dans le catalogue. Le processus est simple pour les distributeurs puisqu’il leur suffit d’intégrer le bouton "visualiser" à leur catalogue et de mettre en ligne les modèles de leurs produits en 3D sur un cloud qui nécessitera peu de maintenance technique. La startup compte aujourd’hui deux clients : en Israël et au Royaume-Uni, acteurs majeurs de la distribution de mobilier haut de gamme et de fournitures électroniques. Elle continue son développement et souhaite s’ouvrir à d’autres types de produits. Nir Daube est convaincu du potentiel de la réalité augmentée et la considère comme "la prochaine étape naturelle du traitement de l’information numérique appliquée au monde réel". Il pense que le secteur de la distribution est très bien placée pour adopter cette technologie qui permettra la transition entre la distribution traditionnelle et le e-commerce qui ne cesse de croître.

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas