La réalité augmentée se libère de toutes les contraintes

Par 13 février 2009

L'ajout d'images virtuelles au monde réel est maintenant possible à partir d'assistants personnels isolés, sans marqueurs d'aucune sorte.

Un architecte souhaite faire visiter un futur chantier dans une zone isolée. Il ne dispose que d'un pocket PC doté d'une caméra. Aucun repère d'altitude ou de longitude n'a été ajouté à la zone. Malgré tout cela, il va être possible d'ajouter en temps réel des images des futurs immeubles sur l'environnement réel. Le tout s'affichera sur l'écran de l'assistant personnel. Voilà le résultat auquel sont arrivés trois chercheurs brésiliens des universités de Recife et de Pernambuco, résultat décrit dans le rapport "A standalone Markerless 3D tracker for Handheld Augmented Reality". Ici, une bonne partie des mots a son importance.
De l'existant mais pas abouti
"Standalone" : le dispositif ne dépend pas d'un serveur à qui l'on aurait délégué les calculs de repérage spatial et l'ajout des images. "Markerless" : aucun système de marquage n'est disponible. "3D" : trois variables (longueur, largeur et hauteur) sont pris en compte. "Handheld" : un simple assistant personnel sous Windows Mobile est nécessaire. Les trois spécialistes en réalité virtuelle rappellent que de nombreux dispositifs de réalité augmentée sur mobiles existent déjà. Ils citent ainsi des applications (Kick Real, Virtual Video) ou des plates-formes comme AR-PDA ou AR Phone.
Adapter des librairies
Mais Kick Real ne trace que deux dimensions dans l'environnement. Virtual Video surveille les changements en 3D avec un accéléromètre (mouvement et orientation) et un magnétomètre (boussole), mais demeure trop approximatif. Quand aux plateformes, elles sont dépendantes d'un serveur qui traite les images envoyées par les dispositifs nomades. Pour arriver à contourner tous les obstacles qu'ils avaient dressés, les chercheurs ont entre autres partiellement porté sur Windows Mobile deux librairies C++ : VXL (Vision-something-Libraries) et ViSP. Les prochains travaux porteront sur la précision du système de reconnaissance de l'environnement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas