Reallywho vérifie qui est qui dans le monde virtuel

Par 21 août 2009
Mots-clés : Digital Working

Le site analyse et évalue l'identité des utilisateurs de services de média sociaux. L'objectif : réduire la fraude et protéger les réputations.

Sous le logo "I am Really Who I say I am"*, le site propose une technologie de vérification des identités virtuelles. Elle s'applique notamment aux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, ainsi qu'aux sites hébergés par WordPress et Blogger. "Les gens passent des milliers d'heures à blogger et à twitter, ce qui permet de créer des personnalités et des réputations virtuelles, explique Bob Butler, le PDG de Reallywho.com. Il est important de les protéger". La technologie est simple. Les utilisateurs désireux de confirmer l'authenticité de leurs profils n'ont qu'à répondre aux questions de Reallywho.
Confirmer son identité sur le Web
Ces dernières sont formulées à partir des informations publiées dans des blogs et des profils publics. Une fois l'identité du profil accomplie, le site supprime les questions posées et les réponses reçues des membres. Le but étant de garantir la sécurité et la confidentialité des données. Deux services sont à disposition des clients. D'un côté, ils peuvent marquer les photos de profil d’un label les indiquant comme "authentifiées" par Reallywho. De l'autre, les personnes ayant un profil vérifié sur Reallywho peuvent ajouter des liens vers d'autres profils. Selon les éditeurs, cela permettra de gagner du temps pour distinguer les profils d’internautes ayant des noms identiques ou similaires.
Protéger les célébrités
L'initiative a été lancée après que plusieurs personnalités, dont le joueur de base-ball Tony La Russa, aient porté plainte contre Twitter pour l'utilisation non autorisée de leurs noms. Ainsi, le site a dû fermer les comptes de Dalai Lama, Ewan McGregor, Steven Tyler... "Nous voulons apporter une solution fiable aux célébrités, mais aussi à chaque utilisateur du Web 2.0", explique Bob Butler. L'utilisation des services du Reallywho est facturée cinq dollars par an. Elle est gratuite pour les bloggeurs professionnels et les journalistes, ainsi que pour ceux qui désirent simplement vérifier l'identité des autres.
*Je suis réellement qui je dis que je suis

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas