La recherche du consensus : une façon de réguler le secteur des télécoms ?

Par 06 octobre 2010
Mots-clés : Digital Working, Europe
Autorités de régulation américaines

Les autorités de régulation américaines doivent modifier en profondeur leur approche, selon le MIT. Ce dernier les enjoint à privilégier aux contraintes l'accompagnement des acteurs dans leurs négociations.

Avec l'émergence de nouveaux acteurs du Net et l'augmentation de la concurrence, les autorités en charge de réguler le secteur des télécommunications aux Etats-Unis doivent changer leur fusil d'épaule, clame Chintan Vaishnav, chercheur au MIT CSAIL*. Les régulateurs doivent en particulier sortir d'une approche centrée sur la mise en place de règles contraignantes, pour accompagner plutôt le changement et favoriser le consensus entre les acteurs en concurrence. Afin de démontrer la valeur de cet impératif, le scientifique a conçu un modèle mathématique qui permet d'étudier les conséquences théoriques d'une régulation abrupte du secteur de l'innovation. Cinq facteurs clés guident, selon le chercheur, l'industrie des télécommunications : la stratégie des acteurs, le choix des clients, l'innovation technologique, les règles mises en place par les autorités, et enfin la structure de l'industrie.

Cinq facteurs interconnectés

"Ces facteurs sont tout à fait valides, et constituent effectivement de bons paramètres", confie à L'Atelier Christoph Pennings, consultant senior chez IDATE, spécialiste des questions de régulation. "Certains leviers que l'on actionne ont un impact sur tel ou tel autre", précise-t-il. Selon le scientifique, ces facteurs sont en effet tous corrélés les uns aux autres. Par exemple, le choix effectué par les clients est déterminé par des caractéristiques comme le prix du produit, sa qualité, ou son caractère innovant. Mais également par des "effets de réseau" qui dépendent principalement du nombre de personnes utilisant ce produit. Modifier tel facteur peut donc changer en profondeur la situation dans sa globalité. "La régulation influe indiscutablement sur la culture de l'industrie, sur sa capacité à innover", note le consultant.

Aboutir à un consensus

"A fortiori, elle a donc un effet sur les choix des consommateurs", poursuit-il. Pour le chercheur, les régulateurs doivent parvenir à accompagner les acteurs du marché pour les amener à des situations où ils trouvent des accords à l'amiable. La recherche du consensus constitue donc leur principale mission, et si l'approche des régulateurs n'évolue pas, il sera impossible de sortir de l'impasse dans laquelle ils se trouvent. "Adapter le cadre réglementaire est probablement nécessaire", admet le spécialiste. "Mais il est très complexe de savoir concrètement comment la situation va évoluer, tant les débats actuels - sur la neutralité du net en particulier - suscitent des controverses", conclut-il.

 

* Pour "Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas