A la recherche de nouvelles sources de revenus, Netscape développe de

Par 26 avril 1998
Mots-clés : Smart city

nouveaux services sur son site Web. Avec 150 millions de connexions par jour et 25 millions de pages vues, son site est un des plus fréquentés au monde. Netscape souhaite augmenter son chiffre d'af...

nouveaux services sur son site Web.
Avec 150 millions de connexions par jour et 25 millions de pages vues, son
site est un des plus fréquentés au monde. Netscape souhaite augmenter son
chiffre d'affaires avec la publicité en ligne, accroître les abonnements
avec de nouveaux services et, éventuellement, toucher un pourcentage sur
les transactions électroniques. Comme l'affirme son président, Jim
Barksdale "ce site rapporte déjà 25 millions de dollars par trimestre et
100 millions de dollars par an. Il représente une merveilleuse opportunité
car c'est une plate-forme sur laquelle nous pouvons agréger différents
contenus". Après avoir réalisé la transformation de son site en véritable
service en ligne rebaptisé "Netcenter", Netscape vient de signer avec
USA.Net un partenariat afin d'offrir un service de messagerie sur sa page
d'accueil. Arrivant à expiration, ses contrats avec les moteurs de
recherche (Yahoo!, Infoseek, Lycos, Excite ...) recensés sous le bouton de
sa page d'accueil "NetSearch" sont actuellement en cours de renégociation.
L'an passé, les éditeurs de moteurs de recherche lui ont versé 40 millions
de dollars environ. Parallèlement, Netscape développe son propre moteur de
recherche. Ainsi chaque page visionnée grâce à ce dernier lui permettra
d'engranger de nouvelles recettes publicitaires. Par ailleurs, Netscape va
proposer de nouvelles passerelles vers des services financiers, des
annuaires, des publications diverses et créer des communautés d'intérêt où
des fournisseurs de moteurs de recherche.
(Les Echos - 27/04/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas