La recherche localisée a besoin d'être affinée

Par 11 mai 2010
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

L'université de Bharath propose un modèle qui s'intègre aux moteurs existants et qui facilite l'identification des données géographiques au niveau de la requête puis de la recherche dans les pages.

Si les grands moteurs de recherche commencent à regarder sérieusement du côté de la localisation, il reste encore difficile d'extraire des données géographiques précises des pages et des requêtes, explique une équipe de l'université de Bharath, en Inde. Pour y remédier, elle propose un modèle qui s'intègre aux moteurs de recherche et qui facilite la combinaison de données textuelles et spatiales. Au niveau de la requête, deux cas de figures se présentent, selon les chercheurs : lorsqu'un utilisateur effectue une recherche localisée depuis son téléphone mobile, le plus simple est de prendre en compte sa géolocalisation comme empreinte par défaut. Autrement, les indications géographiques peuvent être indiquées explicitement par l'internaute, si on lui donne l'opportunité de cliquer sur une carte, par exemple.
Extraire les informations localisées des pages sélectionnées
Et de lui proposer d'affiner la zone. Le processus se déroule ensuite en trois temps, précisent les scientifiques. Il s'agit d'abord d'extraire des pages sélectionnées par le moteur de recherche - après la requête textuelle effectuée par l'internaute - les données relatives à la localisation. Cette étape, baptisée "géo extraction", consiste à prélever toutes les informations géographiques, concernant le nom de villes, ou des adresses, des numéros de téléphone, ou encore des noms de sociétés. A noter : le système doit également prendre en compte, selon les chercheurs, les métadonnées comme les tags de localisation. Dans un deuxième temps, il s'agit de relier les pages les plus pertinentes, en fonction des données fournies par l'utilisateur (soit par son portable, soit par une indication explicite).
Réordonner les résultats de la recherche
Enfin, un algorithme dit de "géo propagation" ordonne les résultats de la recherche en privilégiant les pages qui contiennent le maximum d'informations localisées appropriées. Selon les scientifiques, l'intégration de leur série d'algorithmes à un moteur de recherche existant a permis de mettre en avant des résultats plus localisés que lors d'une recherche uniquement textuelle. Le tout, en moins de temps. Et de rappeler qu'il est aujourd'hui impératif d'intégrer aux moteurs de recherche ces critères géographiques. Notamment parce que les internautes effectuent de plus en plus souvent des recherches localisées, et que cela correspond également à l'intérêt des entreprises de e-commerce et des marketeurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas