Recherche mobile : le succès ne se dément pas

Par 16 septembre 2008

De plus en plus d'utilisateurs effectuent leurs recherches sur le Web à partir de leurs téléphones portables. Une tendance qui se vérifie aussi bien aux USA qu'en Europe.

Parmi les pratiques mobiles qui s'inscrivent de plus en plus dans nos habitudes, la recherche sur le Web se démarque petit à petit. Une tendance qui gagne du terrain à la fois en termes de popularité auprès des utilisateurs, mais aussi de fréquence d'utilisation. C'est ce que révèle la dernière étude à ce sujet menée par comScore, qui observe les usages aux Etats-Unis et en Europe. Ainsi, en juin 2008, près de vingt-et-un millions d'abonnés mobiles américains et plus de quatre millions d'européens ont effectué des recherches Internet via leur téléphone portable. Ce qui représente une hausse respective de près de 70 % et de 40 % par rapport aux chiffres de juin 2007. C'est le Royaume-Uni qui a la plus grande pénétration de souscripteurs mobiles menant leurs requêtes Web avec près d'un utilisateur sur dix se livrant à cette pratique.
Plus de 3G et de smart phones = hausse des recherches mobiles
Ils sont suivis de près par les mobinautes américains, qui sont un peu plus de 9 % à être concernés. "Il est intéressant de constater que le nombre d'utilisateurs augmente et qu'en parallèle la fréquence elle aussi est en pleine croissance", commente Alistair Hill, analyste chez comScore. "Le nombre de personnes qui accèdent aux moteurs de recherche Web à partir de leur terminaux mobiles au moins une fois par semaine a ainsi augmenté de 50 % en Europe". Et ce sont la France et l'Espagne qui connaissent la plus forte progression avec une hausse de près de 70 % en un an. Il en est de même aux Etats-Unis ou les utilisateurs mobiles concernés ont doublé sur la même période. Une croissance expliquée par la pénétration grandissante de la 3G ainsi que par l'adoption de smart phones par de plus en plus d'abonnés.
Google se taille la part du lion
"Nous observons également une amélioration substantielle des offres de recherche mobile sur le marché américain", précise Alistair Hill. Un marché florissant qui profite d'abord, et cela n'est pas étonnant, à Google. Son moteur de recherche est plébiscité par 60 % des mobinautes, tous pays confondus. Quant à Yahoo!, il glane la deuxième position en Allemagne, Italie et Grande-Bretagne. Aux USA, la société Internet représente plus d'un tiers des recherches effectuées. Enfin, MSN Windows Live Search tire aussi son épingle du jeu, particulièrement en France et en Espagne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas