Le reciblage sur mobile plus efficace que sur ordinateur fixe

Par 31 janvier 2014
retargeting

La technique du reciblage est mieux perçue par les utilisateurs mobiles, en corrélation avec l'augmentation des constantes des achats en ligne effectués depuis ces plateformes.

Le reciblage n'apparaît plus aussi attractif qu'avant pour les entreprises. Au contraire, l’on peut même percevoir une certaine lassitude des consommateurs devant l'utilisation à outrance de cette technique sur Internet, et ce plus particulièrement dans l'utilisation systématique, quel que soit le produit. Si les abus peuvent apparaître contre-productifs, les apports du reciblage ne sont cependant pas entièrement à délaisser. La société myThings, spécialisée dans le reciblage mobile publie ainsi une récente étude effectuée auprès de ses clients mettant en lumière une efficacité nettement plus appuyée des techniques de reciblage auprès des habitudes de consommation mobile. Cependant, pour en exploiter entièrement les possibilités, les entreprises doivent approfondir leur stratégie mobile, notamment dans l'interface spécialisée ou les applications dédiées.

Plus efficace sur mobile

Ainsi, selon les chiffres avancés par l'étude, la durée de conversion serait 13 fois plus courte sur les mobiles que sur les ordinateurs fixes. De même, le reciblage mobile enregistrerait un taux de clic supérieur de 43% aux terminaux fixes. La raison principale avancée par MyThings est que relatif à l’aspect impulsif que l’usage du mobile entraîne et qui rend ces plates-formes plus adaptées au reciblage. En effet, l’étude rappelle que 55% des interactions avec les sites de vente en ligne se font désormais à partir de terminaux mobiles, que ce soit tablette ou smartphone. Et avec le développement du showrooming à l'intérieur même des magasins, c'est tout de même 19% des ventes effectives en ligne qui sont effectuées depuis ces supports. Si ce chiffre peut apparaître encore relativement faible, il est déjà deux fois plus important que le taux enregistré en 2012. Les terminaux mobiles apparaissent donc comme des sources de plus en plus importantes pour les systèmes de e-commerce, et ce notamment pour le moment dans la recherche d'informations sur les produits.

Intégrer les usages mobiles

Si à l'image de ce taux de conversion nettement supérieur aux terminaux fixes, le mobile peut s'avérer particulièrement attractif, il faut cependant en comprendre les usages. Ainsi, si les visites et les conversions depuis des terminaux mobiles ont enregistré en 2014 une hausse de quelques 30% en moyenne dans la journée par rapport à la soirée. la fréquentation au contraire durant les weekend est environ 7% moindre que durant la semaine. De même, entre smartphone et tablette certaines différences sont à mettre en lumière. L'essor du showrooming et de la comparaison en magasin s'incarne ainsi dans une capacité à atteindre la page produit même offerte par le reciblage de 55% contre seulement 40% pour une tablette ou un ordinateur. Enfin, le problème d'interface peut devenir prégnant dans certains cas, 18% des utilisateurs depuis leur smartphone, contre seulement 3% pour les tablettes, ne dépassant pas la page principale du site.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas