La reconnaissance gestuelle passe par l'analyse des pixels

Par 06 juin 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
Environnement 3D

La simulation industrielle tire profit de l'engouement des contrôles vidéo gestuels de type Kinect. Cela en améliorant toutefois les dispositifs pour profiter d'une meilleure précision.

A l'image de la fameuse technologie de reconnaissance gestuelle de Microsoft, des chercheurs allemands de l'Institut des technologies d'informations appliquées du Fraunhofer ont développé un système permettant d'interagir avec l'image par le geste, avec une grande précision. A l'origine, quand un fabricant d'automobile simulait numériquement ses produits, il utilisait un joystick pour interagir avec l'ordinateur qui générait le rendu visuel. Cette fois il pourra le faire avec les mains ou son corps, grâce à un système de caméra 3D qui fournit des informations sur les pixels. La caméra permet d'évaluer quelle distance la sépare de chaque pixel : une information qui permet d'améliorer la précision du contrôle gestuel quand une personne se situe dans le champ de vision.

Informations numériques

En effet, c'est habituellement l'analyse des échelles de gris qui est utilisée. L'identification de chaque pixel augmente donc la précision des données. Selon les scientifiques, cette différence entre ces méthodes permettra de simuler en temps réel le mouvement d'un petit doigt. La performance de calcul de l'infrastructure développée par les chercheurs offre également un traitement d'informations plus rapide. Cela grâce à des algorithmes plus poussés intégrés au système d'évaluation graphique.

Etendre les applications

Bien que la reconnaissance gestuelle existe déjà dans le monde des jeux vidéo, les chercheurs comptent bien faire profiter ce marché de leur innovation. Ils cherchent en ce sens à réaliser des études en fonction des applications possibles pour que le système puisse être commercialisable. A moyen terme, ils souhaiteraient également intégrer ce type d'outils dans les ordinateurs ou mobiles, via des applications dédiées. Pour information, ils ont à ce jour déjà développé un prototype pour les jeux vidéo sur ordinateur.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas