Le recrutement via les réseaux sociaux adopté par les compagnies américaines

Par 11 septembre 2012 2 commentaires
Main tendue qui sort d'un écran d'ordinateur

LinkedIn, Facebook etc. sont maintenant utilisés couramment par les recruteurs américains pour en savoir plus sur les candidats. Les références et les comportements sont deux facteurs importants dans les décisions de recrutement.

 

Si au début les réseaux sociaux n'étaient utilisés que de façon occasionnelle pour le recrutement, les données et le comportement qu'ils dénotent fournissent des informations de premier ordre sur la vie et la personnalité des employés potentiels. L'utilisation de ces sites par les entreprises et les agences de recrutement pour se faire une idée préalable sur les candidats avant de les contacter est maintenant devenue quasi universelle. Le Jobvite 2012 Social Recruitment Survey montre que 92% des entreprises américaines ont consulté différents sites de réseaux sociaux pour trouver des candidats en 2012 et 72% des employeurs ont réussi à recruter quelqu'un grâce aux médias sociaux. Ce taux de recrutement se développe à un rythme soutenu : 63% des entreprises ont recruté quelqu'un de la sorte en 2011 alors que ce taux atteignait 58% en 2010.

Les employeurs recrutent sur des sites professionnels ou généralistes

Les réseaux sociaux les plus utilisés par les entreprises pour le recrutement sont LinkedIn, bien sûr, avec 93%, Facebook avec 66% et Twitter avec 54%. Mais d'autres sites sont utilisés, environ 1 employeur sur 5 utilisant Blogger, Google+ et même YouTube. Bien que différents sites soient consultés pour identifier différents aspects de la personnalité ou de la carrière d’un employé potentiel, l'infrastructure professionnelle de LinkedIn apporte des avantages spécifiques à un recruteur. Sa mécanique interne de références augmente sans conteste les chances de recrutement, comme c'est le cas des références dans les autres réseaux. Alors que seulement 1% des candidats généraux a été recruté, 1 personne sur 7 avec des références l'a été.

Et sont sensibles à des comportements en ligne spécifiques

La présence sur les réseaux sociaux et les références sont considérées comme des facteurs importants dans le choix du recrutement, mais le comportement l'est tout autant. Les employeurs réagissent négativement aux messages mentionnant le contenu suivant : le commerce illégal de la drogue (78%), les comportements sexuels (66%), les profanations (61%), les fautes grammaticales (54%) et les photos montrant les candidats en train de boire (47 %). Par contre, les sujets suivants suscitent une réaction positive des employeurs : 80% apprécient l'affiliation à une organisation professionnelle et 66% apprécient des références de travail bénévole ou pour des associations caritatives. Les réseaux sociaux sont une source unique de ce type d'informations sur le caractère, accessible facilement et gratuitement. On peut s'attendre ce que cette pratique continue de se développer, comme cela fut le cas pour les 3 premiers réseaux au cours des dernières années.

Haut de page

2 Commentaires

What is the webpage that makes it easy to follow blog sites and even podcasts? I can't provide an ipod devices, may that will make any difference?

Soumis par Crook (non vérifié) - le 12 septembre 2012 à 13h16

Bonjour, y a il une théorie et des analyses a propos de l'utilisation des réseaux sociaux pour le recrutement merci

Soumis par Eva (non vérifié) - le 12 décembre 2012 à 02h14

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas