Le recyclage de smartphones : plus loin dans l’écologie en luttant contre la déforestation

Par 13 août 2014 1 commentaire
RCFx

L’utilisation de smartphones recyclés permet de fabriquer un dispositif pour combattre la déforestation grâce à la détection des bruits de tronçonneuse.

Chaque année, environ 720 millions de téléphones mobiles sont jetés dans le monde d’après les chiffres de Planetoscope. Le recyclage des appareils n’est pas très répandu puisque sur 152 millions de téléphones jetés, 11% ont été recyclés en 2010 aux États-Unis, d’après l’Agence pour la protection environnementale. Recycler son smartphone est certes un moyen de protéger la planète mais peut également avoir un impact direct sur la protection de la forêt tropicale. La startup à but non lucratif Rainforest Connection basée à San Francisco propose ainsi une solution permettant de transformer les smartphones recyclés en dispositif pour traquer les activités illégales d’abattage.

Ecouter la forêt pour mieux la protéger

Proposer le premier système de détection d’abattage des arbres en temps réel, c’est le pari de Rainforest Connection pour lutter contre le changement climatique et la déforestation. Le smartphone usagé est utilisé pour alimenter l’équipement qui sera placé sur les arbres au cœur de la forêt tropicale. Équipé de panneaux solaires, le dispositif est autonome. Le microphone du téléphone est utilisé en tant que capteurs auditifs qui enregistrent le bruit environnant jusqu’à une distance de 1 kilomètre. Ainsi, lorsque le son d’une tronçonneuse est perceptible, une alerte est envoyée sur le serveur cloud de Rainforest Connection qui enverra par la suite un SMS à une personne sur place qui pourra intervenir rapidement contre le trafic illégal des arbres. Le réseau cellulaire utilisé fonctionne avec une simple couverture GSM présente même dans les zones reculées. Pour le moment, seuls les smartphones Android sont compatibles avec le dispositif RFCx. Les autres donc sont utilisés pour équiper les gardes-forestiers locaux.

Un dispositif efficace

L’équipement de Rainforest Connection permet une approche proactive du problème de la déforestation contrairement aux solutions existantes qui ne proposent que des surveillances aériennes ou par satellites. La détection des bruits suspects se fait en seulement cinq minutes avec l’équipement contre une semaine par satellite. Des projets pilotes ont été menés à Sumatra en Indonésie ou au Cameroun en 2012 et ont fait leurs preuves avec la détection d’activités illégales d’abattage et la prise de braconniers seulement deux semaines après l’installation du RFCx. L’objectif de financement sur Kickstarter a été largement atteint avec environ 123 000 euros collectés. Dernièrement, la startup a signé un partenariat avec l’équipe de conservation de la forêt amazonienne (ECAM) pour placer des dispositifs dans les zones d’accès des terres et détecter les bruits parasites des camions.

Haut de page

1 Commentaire

Ca c'est vraiment original !

Soumis par Les joyeux recycleurs (non vérifié) - le 13 août 2014 à 19h39

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas