Red Hat confirme sa croissance grâce à son modèle indirect

Par 05 avril 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Red Hat, le spécialiste du logiciel libre a dévoilé ses finances pour l'année 2005. Chiffre d'affaires et bénéfices sont en très nette croissance. Après une croissance de 57% l'an passé, c'est...

Red Hat, le spécialiste du logiciel libre a dévoilé ses finances pour l'année 2005. Chiffre d'affaires et bénéfices sont en très nette croissance. Après une croissance de 57% l'an passé, c'est une progression de 42% de ses revenus qu'a annoncée le concepteur de la première distribution Linux mondiale.
 
Les bénéfices suivent aussi une courbe ascendante : 58 millions de dollars, ils ont plus que doublé par rapport à l'exercice précédent. Pour ce trimestre, l'éditeur affiche une progression de 37% de son chiffre d'affaires, à 78,7 millions de dollars. Soit une progression de 8% par rapport au dernier trimestre.
 
Red Hat explique cet essor par une adoption croissante de linux via son modèle indirect : "Alors qu'il y a trois ans, nous ne réalisions que 10 % de nos ventes en indirect, cette part est montée aujourd'hui à 70%.", explique Franz Meyer, directeur Europe de Red Hat. Par ailleurs, les PME ont également augmenté leur demande vis-à-vis des, produits Red Hat.
 
Red Hat ne semble pas craindre la concurrence de Novell, ou celle des autres éditeurs Linux. L'éditeur a su fidéliser sa clientèle puisque selon lui 99% de ses gros clients ont renouvelé leur contrat.
 
(Atelier groupe BNP Paribas -29/03/2006 )

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas