Redshirted.com, licenciez les entraîneurs de clubs de foot en ligne

Par 01 septembre 2006

Vous soutenez une équipe de football mais détestez son entraîneur? Vous le trouvez mauvais, inapte à mener vos favoris vers la victoire? Dîtes le, ou même, créez un site. C'est possible. Un...

Vous soutenez une équipe de football mais détestez son entraîneur? Vous le trouvez mauvais, inapte à mener vos favoris vers la victoire? Dîtes le, ou même, créez un site. C'est possible. Un texan a mis en place Redshirted.com, un site qui vend des noms de domaine au doux patronyme de l'entraîneur honni.
 
S'en est donc fini des bars entre amis, où l’on vitupère sur le dos de ces entraîneurs présumés incompétents. Les "Fire-the-coach websites" ont pris le relais. Mais ils coûtent plus cher qu’une bière... Il faut en effet compter entre 50 et 250 dollars pour s'en offrir un.
Avec Redshirted.com, vous pouvez rendre publique l'incompétence de l'entraîneur de votre club favori(cliquez pour agrandir)
L'homme à l’origine de ce juteux filon, Doug (nous n’en saurons pas plus sur lui), qualifie ce projet d’expérience dans le domaine de la sociologie et de la psychologie du sport. L’idée lui est venue quand il a vu que des fans du club de Floride avaient créé un site, Fireronzook.com, où ils déversaient leurs frustrations sur Ron Zook, son entraîneur jusqu'en 2004. Il s'est alors attelé à la tâche et a vendu son premier nom de domaine, FireUrbanMeyer.com - le remplaçant de Ron Zook...
 
L'homme, qui s'étonne que "les entraîneurs eux-mêmes n’aient pas pensé immédiatement à sécuriser ces terminaisons en ".com’" parle, dans un mail à The Associated Press, de la possibilité de créer un espace de communication entre les supporters. Il laisse même croire que ces sites pourront influencer le monde du football. Utopiste ou bon commercial?
 
Prochaine étape : un site où les hooligans pourraient se battre virtuellement? Voilà un site qui, cette fois, changerait quelque chose...
 
(Atelier BNP Paribas – 01/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas