Réduire la fracture numérique entre génération est une question de design

Par 23 octobre 2009 1 commentaire

Ce n'est pas qu'un problème de formation qui éloigne les seniors des mobiles et services web. C'est parfois tout simplement une barrière physique : ces solutions ne sont pas encore adaptées à ces consommateurs.

Si les seniors sont désormais friands de technologie, il leur reste difficile de les exploiter à leur juste valeur, souligne une équipe de l'université de Floride. En cause : un manque de connaissance, certes. Mais aussi pour des raisons physiques : téléphones portables et applications Internet ne sont pas forcément adaptés à des personnes dont l'acuité visuelle par exemple diminue. Selon l'équipe, il est du coup nécessaire que les marques soient conscientes des réels besoins de ce public afin d'adapter le design de leurs produits et services. Par exemple, en généralisant le développement de téléphones portables avec des menus simplifiés, des boutons larges et des écrans agrandis. Un système de réduction du bruit extérieur pourrait aussi s'avérer utile.
Modifier le design des appareils
En ce qui concerne les sites web, utiliser des arrière-plans contrastés, des caractères à taille élargie et minimiser le besoin de défiler l’écran seront nécessaires pour leur faciliter la navigation. Autre technique : accompagner les sites de services d'assistance et d'aide à la navigation. Selon les chercheurs, cette accessibilité n'est pas qu'une question de praticité. Alors que la plupart des secteurs s'ouvrent aux solutions technologiques (santé, gouvernement…), il devient nécessaire de les maîtriser sous peine de devenir ce qu'ils appellent des "citoyens de seconde zone". "La fracture numérique s’accroît avec le développement des nouvelles technologies", explique Neil Charness, co-auteur de l'étude.
Premiers bénéficiaires
"Les personnes âgées peuvent se retrouver isolées et à l'écart de la modernité". Selon lui, elles sont pourtant parmi les premiers bénéficiaires potentiels. Que ce soit pour les achats en ligne ou la recherche d'informations médicales, les technologies adaptées les rendront plus mobiles. Pour déterminer les besoins exacts des consommateurs âgés, les chercheurs ont étudié les capacités cognitives et perceptuelles de ces derniers. Résultat : ils perçoivent la réalité différemment des jeunes, soulignent les responsables de l'étude. Parmi les causes de ce phénomène : la diminution de l'acuité visuelle et un changement de perception des couleurs, ainsi que la susceptibilité à la lumière forte. Les personnes âgées doivent aussi faire face à des difficultés de maintien de l'attention.

Haut de page

1 Commentaire

Ce texte apporte de la confusion dans un domaine où nous n'en avons pas besoin. Vous parlez de design, alors même que les recommandations que vous mettez en avant relèvent de l'ergonomie. Ce ne sont pas les mêmes disciplines, elles se complètent mais ne se subtituent en aucun cas.

Soumis par letang (non vérifié) - le 27 octobre 2009 à 12h08

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas