La région Alsace choisit les acteurs de son infrastructure haut débit

Par 06 septembre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

Sogetrel, Comstell, LDCom et Altice : voici les quatre noms du groupement d’entreprises choisi par le conseil régional alsacien pour gérer son réseau régional haut débit. 30 villes de la région...

Sogetrel, Comstell, LDCom et Altice : voici les quatre noms du groupement d’entreprises choisi par le conseil régional alsacien pour gérer son réseau régional haut débit. 30 villes de la région seront reliées par une boucle en fibre optique de 900 kilomètres, pour un investissement global de 44 millions d’euros, dont 20,4 millions seront à l’initiative de la région.

A charge ensuite des opérateurs de télécommunications de louer l’infrastructure en place pour offrir des services aux usagers (entreprises, services publics, particuliers…), dans des zones où la rentabilité économique ne peut pas être atteinte immédiatement.

« L’objectif est de rentabiliser au mieux les investissements déjà réalisés, en particulier sur les réseaux de distribution de télévision par câble - réseaux qui desservent 66 % de la population alsacienne. Par ailleurs la mutualisation des infrastructures existantes telles RTE (Réseau de transport d’électricité), RFF (Réseau Ferré de France) et Electricité de Strasbourg permettra de réduire les coûts ».

La convention prévue entre les parties comporte une clause obligeant le délégataire régional à une démarche de qualité assortie de pénalités financières en cas de manquement. Il s’agit de la première convention de DSP (Délégation de Service Public) en France qui impose au délégataire une telle démarche. De cette manière, la région Alsace compte « garantir aux futurs clients de cette infrastructure une qualité de service optimum ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas