Les régions réclament le haut débit pour leur compétitivité

Par 13 septembre 2012
Bruno-Jean Leprat à RuraliTIC

Le réseau numérique est la clé de voûte d'un territoire, cependant les acteurs doivent absolument changer de vision par rapport à celui-ci et ramener de la flexibilité dans le marché.

La vision du numérique doit faire peau neuve. Le haut débit n’est plus un enjeu, mais il est devenu une obligation pour un territoire afin que celui-ci reste compétitif. Ainsi quand on parle de richesse pour une collectivité locale, on parle surtout du numérique comme levier  de création de valeur. D’ailleurs pour Vincent Descoeur président du conseil général du Cantal «tout retard, toute fracture du numérique sera irrattrapable». C’est la conclusion de la table ronde Comment actionner le levier numérique pour créer de la richesse dans les territoires?  Ce que veulent les entreprises...qui a eu lieu lors de la manifestation RuraliTIC qui traite de l’impact des TIC dans les territoires ruraux. Deux grandes idées s’orientent sur le changement de vision par rapport au numérique. De ne pas le voir comme juste un «tuyau mais comme un ensemble de services» confie André Malet, président de Macéo. 

Le réseau numérique un paradigme à revoir

De le penser comme une infrastructure, un projet qui donnera ces fruits dans plusieurs années. Enfin  la deuxième tendance se tourne vers la compréhension d’un marché en perpétuelle évolution qui peut donner de la complémentarité aux entreprises mais qui hélas est souvent un monopole. «Le changement de vision doit être obligatoire, on doit parler de variabilité du numérique» déclare Eric Jammaron  vice-président d'Axiome infrastructure. Le but est de concevoir le réseau numérique en terme de consommation lié à un projet et d’y adapter le projet au réseau. 

Numérique, un marché qui doit être flexible

«Une entreprise aura besoin peut être de 1gbs sur deux jours et pour le reste du mois de juste 512 kbs. Il faut adapter la consommation aux besoins» explique Christophe Outier directeur commercial  de Nordnet. Autre enjeu : faire en sorte que les prix pratiqués, une fois le réseau installé, restent raisonnables. D'où la nécessité pour les collectivités de créer un réseau local avec plusieurs concurrents afin que le marché soit dynamisé et les offres diversifiées. Les entreprises recherchent en effet du très haut débit à un prix relativement intéressant. De ce fait  «Le tarif de celui-ci est le 1er choix d’une entreprise pour se localiser dans un territoire» nous dit Sébastien Pissavy PDG de jeuxvideo.com. Cependant, 97% des services dédiés au marché des PME sont dominés par un fournisseur qui peut imposer ses prix sur le marché. 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas