Rembo tombe dans l'escarcelle d'IBM

Par 22 mai 2006
Mots-clés : Smart city

IBM a bien saisi les enjeux de la virtualisation, dont le marché est estimé à 15 milliards de dollars par an vers 2009. Et, la firme compte en être l'un des principaux acteurs à l'avenir. Les...

IBM a bien saisi les enjeux de la virtualisation, dont le marché est estimé à 15 milliards de dollars par an vers 2009. Et, la firme compte en être l'un des principaux acteurs à l'avenir. Les technologies développées par Rembo devraient l'y aider. IBM vient en effet d'officialiser le rachat de la firme helvétique spécialisée dans l'installation et la maintenance logicielle sur les grands parcs informatiques.
 
Les produits Rembo permettent l'installation rapide de logiciels sur de grands nombres de PC, via une console d'administration centrale. La procédure est ensuite entièrement automatique, et personnalisable à l'infini.
 
A l'issue de cette acquisition, IBM intègrera la technologie de l'éditeur dans les solutions Tivoli Provisionning Manager et IBM Director et espère ainsi faciliter la gestion des environnements virtuels tentaculaires.
 
Ce rachat, dont le montant n'a pas été dévoilé, suit celui de CIMS Labs, l'année dernière. Les solutions de CIMS ont aussi été intégrées dans la suite Tivoli.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 22/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas