Remplacer l’écran d’une montre par la peau de la main

Par 21 juillet 2014
Ritot

Un concept de montre connectée projette l’heure et le contenu de son smartphone directement sur le revers de la main grâce à une technologie de projection miniaturisée.

L’une des originalités des smartphones était d’intégrer le clavier à l’écran et de rendre ce dernier tactile. Depuis, d’autres accessoires ont voulu tester d’autres solutions. Haptix ou encore Celluon pour leur part transforment toutes surfaces planes en clavier tactile grâce à une technologie de reconnaissance visuelle ou de projection laser. Dernièrement, c’est l’écran qui est sur la sellette. Deux américains, basés en Californie, ont mis au point une montre sans écran baptisée Ritot. C’est le revers de la main qui fait office d’écran et sur lequel l’heure est projetée. Mais pas seulement. En plus des fonctions d’une montre connectée s’ajoute la possibilité de recevoir des notifications directement sur sa main.

Un bracelet doté d’un picoprojecteur

Sous la forme d’un bracelet épuré, disponible en version "Bracelet" faite de cuir et d’aluminium, ou en version "Sport" tout en plastique, la montre Ritot se distingue des autres montres connectées par sa technologie. Equipée d’un picoprojecteur, un vidéoprojecteur miniaturisé et intégré dans le bracelet, la montre projette aussi bien l’heure que les appels entrants ou notifications des réseaux sociaux sur la main. L’intensité de la projection s’adapte au jour et à la nuit pour présenter un contenu lisible et clair sur la peau. La modification des caractéristiques de projection peut se faire en touchant l’unique bouton présent sur le bracelet ou en secouant sa main. Pour relier la montre à son smartphone ou recharger l’appareil, les développeurs ont conçu une base sans fil sur laquelle il suffit de la poser.

Un projet porté par l’enthousiasme du public

Pour le moment, le produit n’est qu’à l’état de prototype et a entamé une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo. A en croire l’engouement des internautes, le concept plaît beaucoup puisque l’objectif de 50 000 dollars est largement atteint avec plus de 350 000 dollars collectés en seulement un mois de campagne. Si son programme suit son cours de manière effective, la startup devrait débuter la production au mois d’octobre et être capable d’envoyer les premières versions de la montre Ritot au contributeur Indiegogo à partir du mois de février 2015. Le prix de vente est fixé à 160 dollars pour un kit comprenant la montre et le chargeur, soit 120 euros.

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas