Renault se tourne vers le tandem Microsoft/Novell

Par 31 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Le constructeur n'aura plus qu'une distribution Linux pour ses serveurs : SUSE Linux Enterprise. Une initiative qui lui permettra de profiter de l'accord d'interopérabilité passé entre Microsoft et le distributeur de solutions sous Linux.

L'accord de coopération signé en novembre 2006 entre Microsoft et Novell, le distributeur de SUSE Linux, continue à intéresser les grands comptes. Le constructeur automobile Renault annonce ainsi avoir sélectionné l'environnement SUSE Linux Enterprise pour ses serveurs. Coïncidence amusante : l'annonce a été publiée alors que le Salon Linux à Paris – dont L'Atelier est partenaire - ferme ses portes. Cet accord lui permettra de bénéficier de l'interopérabilité informatique entre Windows et Linux et de consolider son environnement Linux. Autre avantage : la possibilité de mieux profiter des services de virtualisation. Hypothèse confirmée par la vice-présidente des alliances stratégiques chez Novell, Susan Heystee.
Profiter de services de virtualisation
"En travaillant avec Microsoft, nous pourrons construire des solutions capables d'améliorer l'interopérabilité et de délivrer des applications de virtualisation innovantes et prometteuses pour nos clients", explique-t-elle. De plus, les deux éditeurs assurent désormais un support technologique commun pour leurs applications de virtualisation comme le logiciel Xen, intégré à la solution SUSE Linux Enterprise Server (SLES). Dans le cadre de l'accord, Microsoft délivrera plus de mille certificats d'abonnement de support prioritaire pour SUSE Linux Enterprise Server de Novell.
Après PSA Peugeot Citroën, Renault
"Les places de marché comprennent de mieux en mieux que les solutions que nous proposons, basées sur l'interopérabilité, répondent aux défis d'un monde basé sur des logiciels hybrides", souligne Susan Hauser, responsable des partenariats stratégiques chez Microsoft. Renault n'est pas le premier constructeur à grossir les rangs des clients Microsoft/Linux. En janvier 2007, PSA Peugeot Citroën signait un partenariat avec Novell pour passer sur Linux. Et donc profiter en parallèle de l'interopérabilité promise par les deux éditeurs.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas