Rendre les codes à barres 2D et consorts attrayants facilite leur usage

Par 26 janvier 2012 Laisser un commentaire
Plusieurs bleams

ubleam propose un tag qui représente un logo ludique et simple d'accès, et permettant d'accéder à du contenu supplémentaire quand on le scanne, sur le principe du QR code.

 

Pour accéder à du contenu supplémentaire sur une affiche ou une étiquette, sans passer par le QR code traditionnel, une possibilité est de le fondre dans l’image, comme Digimarc Mobile. Ou de faire de toute image un accès au contenu, à l’image de Doog. Pour ubleam, la solution se trouve dans l’entre deux. La startup toulousaine, rencontrée à l’occasion du forum E-Marketing, a mis au point un système de logo plutôt ludiques et dont le dessin fait directement référence au type de contenu auquel il renvoie. Les tags en question, appelés « bleams », permettent d’intégrer un logo ou une image au tag en « séparant la partie codante de la partie image », selon Samuel Boury, co-fondateur de ubleam. Ces bleams sont identifiés par le mobile grâce aux points de diverses tailles dispersées à l’intérieur du cercle.

Un tag identifiable

Ils peuvent être reconnus dans un angle de vision large et à « une distance cinq fois plus grande qu’un QR Code », précise le co-fondateur. Pour être lus, il faut télécharger l’application dédiée, qui fonctionne à l’aide d’une technologie de scan 3D. Pourquoi privilégier une image à un code ? Pour Samuel Boury, la réponse est claire : « le QR code, trop associé au site web, a loupé le virage de la mobilité, clef du marketing mobile et du m-commerce ». Autre chose : le bleam peut être adapté en fonction de son utilisation. Il permet en effet de construire une forme personnalisée « pour que le consommateur comprenne tout de suite de quoi il s’agit ». Le client de ubleam peut, par exemple, choisir d’y intégrer un symbole lié au service tel qu’un caddie, pour un service commercial. Celui-ci peut également choisir d’intégrer son logo.

Un contenu adaptable

En ce qui concerne le contenu, le « bleam » ne se distingue pas particulièrement du traditionnel code. Il renvoie vers du contenu qui peut être adapté en fonction des besoins de l’annonceur, qu’il s’agisse d’un site mobile, d’une vidéo, d’une application ou d’un jeu. Le système peut aussi renvoyer vers un catalogue en ligne. Le fondateur veut aussi miser sur du contenu complémentaire, avec l’exemple d’un bouquet de fleurs délivrant un message musical ou une photo. Il envisage également la possibilité de proposer à celui qui reçoit d’offrir à son tour. Pour le moment, l’application est disponible pour iPhone et Android. Elle devrait également être accessible sur Windows Phone. A noter, la licence premium à 60€ donne accès à 10 bleams différents pour 1000 scans, rechargeable en fonction du nombre de scans.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas