La rénovation du Rijksmuseum se fait aussi en ligne

Par 04 septembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

L'institution hollandaise réorganise et agrandit son musée virtuel. L'archivage digital de ses collections a été confié à la société de gestion de contenu numérique Interwoven.

Le célèbre Rijksmuseum d’Amsterdam est en travaux jusqu’à fin 2009. Mais sa rénovation n’est pas seulement physique. Elle est aussi virtuelle. L’intégralité des collections du Rijks sera bientôt disponible au public via Internet. "Les personnes qui le souhaitent pourront ainsi bénéficier d’une expérience artistique personnalisée, que ce soit en préparant leur parcours avant de venir effectuer une visite, ou en explorant nos collections tout en restant chez soi", déclare Rob Hendriks, le responsable des nouvelles technologies au sein du musée. Pour mener le projet à bien, le Rijks a sollicité les services d’Intervowen, le numéro un mondial des fournisseurs de gestion de contenu. L’archivage digital de toutes les photographies d’œuvres d’art et des ressources apparentées a été réalisé grâce à MediaBin, le produit de management d’actifs numériques de la société américaine.
De l'esthétique au marketing
Cette solution de gestion de contenu ne devrait pas seulement profiter aux visiteurs réels et virtuels du musée. Elle devrait également permettre une optimisation des tâches relatives à la classification, la transformation et la distribution des reproductions des œuvres d'art. "Les œuvres d’art sont bien sûr les pièces maîtresses d’un musée. Mais leurs images numériques jouent également un rôle important dans son fonctionnement : organisation d'expositions et d'opérations marketing, publication de catalogues ou création de produits dérivés". Or, jusqu'à présent, les équipes du musée devaient gérer manuellement l'adaptation des photographies de leurs pièces à tous les supports proposés : impression à la demande, podcasting vidéo, contenu web 2.0 etc.
Gain de temps et optimisation des tâches
"Ce travail nécessitait beaucoup de personnel et de temps ne serait-ce que pour une seule image". MediaBin simplifie non seulement la mise en ligne des collections et l'agrandissement du musée virtuel. Mais il permet au personnel du Rijksmuseum de trouver, utiliser et publier des images en quelques clics. Tout en préservant leur qualité, le système permet de les adapter à tous les besoins, qu'il s'agisse d'illustrer un article sur la célèbre "Ronde de nuit" de Rembrandt, de mettre cette toile en ligne sur Google ou de la faire figurer sur une tasse à café vendue dans la boutique du musée. "Les grands musées sont de plus en plus conscients du fait que leurs capacités digitales sont aussi importantes que celles physiques pour la gestion de leurs collections et la façon dont elles organisent leur communication autour de ces dernières".

Haut de page

1 Commentaire

rien

Soumis par Alice (non vérifié) - le 08 septembre 2008 à 01h01

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas