La rentabilisation du marketing viral sur réseaux sociaux est prévisible

Par 23 février 2009 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail

Le modèle de l'université de Stanford indique aux marketeurs la stratégie de rétribution des membres - offrir le produit ou lui proposer une promotion - à adopter pour maximiser leurs profits.

Les réseaux sociaux permettent de faire du marketing viral, en "numérisant" le phénomène de bouche à oreille. Pour une équipe de l'université californienne, ils facilitent le lancement d'opérations marketing comme la distribution d'un produit à des leaders d'opinion capables de diffuser ensuite l'information. Restent deux problèmes. Le premier est de savoir calculer le nombre d'unités à distribuer. Le second est de connaître le mode de distribution qui permettra la meilleure diffusion d'un produit tout en augmentant les revenus finaux du marchand. Après étude, il s'avère que selon l'influence établie, le membre est considéré soit comme une source de revenus indirecte soit comme une source directe. Et se voit alors soit offrir le produit, soit proposer une réduction. Pour arriver à ces conclusions, ils ont travaillé sur un modèle de détermination automatique des réseaux et des membres populaires.
Déterminer le degré d'influence d'une personne mais aussi d'une vente sur le réseau
Ce, afin de déterminer leur structure et d'identifier la stratégie de rétribution à adopter selon l'influence de ceux qui en font partie. Deux sortes d'offres ont été considérées : la proposition gratuite d'un produit au leader d'opinion, ou l'envoi de promotions à certains des membres. La stratégie mise au point est basée sur la capacité à trouver le compromis à chaque étape du processus entre la nécessité de générer du revenu sur chaque utilisateur tout en sachant offrir le produit à certains. Le modèle informatique considère chaque membre d'un réseau comme un nœud et vérifie son rayonnement sur les autres nœuds selon plusieurs critères : fréquence de l'activité, nombre de commentaires écrits ou reçus...
Un montant prédéterminé
Des données comme le degré d'influence qu'une vente peut générer sur les autres membres devant être aussi prises en compte dans le processus. Le montant de la promotion est quant à lui calculé par le système en fonction du nombre de personnes d'un réseau et du revenu final que souhaite obtenir le marchand. Un essai a été réalisé auprès d'utilisateurs de plate-forme communautaire YouTube. L'étude a porté sur dix mille "nœuds" de ce réseau. Les chercheurs réfléchissent désormais à un modèle qui prendrait en compte la mise en place d'une stratégie de diffusion par les membres. Celui sur lequel ils ont travaillé part en effet du principe que les utilisateurs n'évoquent pas entre eux la question du montant des promotions qui leur sont accordées.

Haut de page

1 Commentaire

Vous savez où je peux trouver le lien de l'étude en question? Merci d'avance...

Soumis par TimRubber (non vérifié) - le 13 août 2009 à 19h35

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas