La reprise de l’activité de Fimatex se confirme au 4ème trimestre 2001.

Par 04 février 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Au 4ème trimestre 2001, le produit d’exploitation de Fimatex (groupe Société Générale) s’élève à 15,3 millions d’euros, contre 13,5 millions d’euros au 3ème trimestre 2001. Sur l’ensemble de l’année...

Au 4ème trimestre 2001, le produit d’exploitation de Fimatex (groupe
Société Générale) s’élève à 15,3 millions d’euros, contre 13,5 millions
d’euros au 3ème trimestre 2001. Sur l’ensemble de l’année, le produit
d’exploitation atteint 63,6 millions d’euros, contre 81 millions en 2000.
Au 4ème trimestre 2001, le nombre moyen d’ordres par compte s’établit (en
rythme annualisé) à 24,4 en France et 33,3 en Allemagne, contre une
moyenne de 16 du marché français.
Au 31 décembre 2001, Fimatex enregistre 108 064 comptes, dont 72 232 en
France et 32 891 en Allemagne, contre 96 376 fin décembre 2000 (+ 12 %).
Avec plus de 20 % de part de marché, Fimatex confirme sa place de numéro 1
en France en nombre de transactions et occupe le cinquième rang des
acteurs européens.
Fimatex détient 6 % de part de marché en Allemagne.
Afin d’atteindre rapidement l’équilibre financier, Fimatex poursuit son
programme de réduction de ses frais généraux en France et en Allemagne. La
société procède actuellement à la fermeture de ses succursales anglaise et
espagnole, annoncée le 10 janvier dernier.
Selon Fimatex, le résultat courant du second semestre 2001 sera en
amélioration par rapport à celui du 1er semestre. La société prévoit un
résultat 2002 proche de l’équilibre, sous réserve que les conditions de
marché soient similaires en 2002 à celles de 2001.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 4/02/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas