Le réseau à haut débit de MCI WorldCom en proie à dix jours de pannes.

Par 16 août 1999

Entre le 5 et le 15 août, des fournisseurs d'accès à Internet, des banques et surtout le marché des dérivés de Chicago (CBoT), le plus important des Etats-Unis (voir la revue de presse du 11/08), ...

Entre le 5 et le 15 août, des fournisseurs d'accès à Internet, des banques
et surtout le marché des dérivés de Chicago (CBoT), le plus important des
Etats-Unis (voir la revue de presse du 11/08), n'ont pu accéder que
partiellement au réseau de données de MCI WorldCom. A plusieurs reprises,
le système de transactions électroniques du CBoT s'est brutalement
interrompu. Près de 2 millions d'abonnés d'AOL et de Compuserve ont eu
beaucoup de difficultés pour accéder à leur service en ligne. Pour que ses
membres puissent se connecter, AOL a même dû installer des numéros dans
les régions isolées.
Bien que le réseau n'ait été touché qu'à 15 % de sa capacité, 30 % des
clients du réseau de MCI WorldCom ont été affectés par les coupures.
Détenant le premier réseau Internet des Etats-Unis, second opérateur de
longue distance du pays, MCI WorldCom est également un fournisseur
important de réseaux à relais de trames.
Une mise à jour d'un logiciel de Lucent serait à l'origine du problème. Le
réseau de trames a dû être totalement interrompu pendant le week-end pour
pouvoir remédier à la situation.
(Christine Weissrock - 17/08/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas