Réseauter donne droit à des actions

Par 02 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Le site communautaire FohBoh se distingue de ses concurrents en distribuant des actions aux meilleurs contributeurs. Précision importante : ce fournisseur de service n'étant pas coté, ces titres sont "fantômes".

(cliquez pour agrandir)
Après les sites dédiés aux échanges entre militaires, mères de familles, étudiants, voisins, voici venu le temps de FohBoh (Front of the House Back of the house). Ce service sur Internet, destiné cette fois aux spécialistes de la restauration – serveurs, fournisseurs, propriétaires -, est-il un réseau social de plus ? Oui, d'un point de vue fonctionnel. Il offre les mêmes possibilités que ses concurrents verticaux ou généralistes : poster de l'écrit, de la vidéo, de l'audio, des photos ; réagir au contenu des autres, créer des sujets de forum... Non, ce qui nous amène à parler de ce site web, c'est que l'éditeur du service met le paquet pour attirer les utilisateurs : il remet en cause le modèle gratuit lié au "user generated content".
Une participation rémunérée
Toute participation y est en effet rémunérée : compléter son profil donne droit à cent points, inviter des connaissances 200, poster amène 50 points, uploader une vidéo par email, téléphone mobile ou depuis le site web (pas plus de 100 Mo contre 300 Mo pour Facebook) 50 points etc. Sans compter que les 50 000 premiers membres disposeront de bonus : recruter un nouveau membre rapporte ainsi 1000 crédits. Et ces points ne donneront pas droit à des verres ou des services à café, mais à des actions de l'entreprise. Le premier programme de fidélité va se voir allouer un million de titres pour fonctionner, ce qui équivaut en "monnaie FohBoh" à un milliard de points.
1000 points = une action fantôme
Chaque fois qu'un membre aura épargné 1000 points, il pourra se voir attribuer une action fantôme. Tout le monde ne sera pas pour autant servi : les premiers arrivés pourront rafler la mise. Ces actions virtuelles donneront droit à des liquidités quand le fournisseur de service sera revendu ou recapitalisé. Pour l'instant, le montant n'est pas connu. FohBoh prévoit de se faire évaluer par un spécialiste ou de créer son propre système d'évaluation… dans le futur. Malheureusement, aucune compensation n'est prévue en cas de disparition du service.
L'Atelier, groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas