Les réseaux mobiles doivent apprendre à gérer les données du web social

Par 06 avril 2009
Mots-clés : Digital Working

La multitude d'applications communautaires accroît le nombre de données transitant sur le web. Si son infrastructure est capable de gérer ces flux, il n'en est pas de même pour le web mobile.

Avec l'émergence du web 2.0, les réseaux sociaux augmentent le volume du trafic Internet de façon significative. Selon une équipe de AT&T, il est nécessaire de prendre en compte l'impact de ces plates-formes sur la transformation de l'écosystème Internet et sur les réseaux mobiles. Le responsable de l'étude, Balachander Krishnamurthy, pose le problème d'une possible explosion du trafic qui pourrait surcharger l'Internet mobile. En effet, ce dernier est soumis à des normes qui ne sont pour le moment pas capable de gérer une croissance incontrôlée du flux de données.
Des applications toujours plus nombreuses
Or, le rapport pointe justement l'augmentation exponentielle des applications liées aux réseaux sociaux. En plus des applications, les contenus ont également évolué. La vidéo s'est généralisée comme moyen de communication et de partage. Les réseaux sociaux sont devenus un nouveau moyen de marketing qui induit une augmentation des informations en circulation, tout comme le blog ou les messageries instantanées. Les utilisateurs de l'Internet mobile souhaitent retrouver sur leur mobile un niveau de service équivalent à celui qu'ils ont sur leur ordinateur.
Une croissance exponnentielle
Le chercheur explique que le problème est de prévoir l'évolution d'une telle croissance. "Elle est exponentielle et virale, ce qui fait qu'anticiper son importance est compliqué" précise-t-il. Par exemple Twitter a vu la son nombre d'information multiplié par vingt en peu de temps. Toutefois, il rappelle que pour le moment les réseaux sociaux ne représentent qu'un fragment des données circulant sur Internet, loin derrière le peer-to-peer, et que leur impact sur les réseaux mobiles est pour le moment négligeable en terme de trafic.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas