Les réseaux sociaux d'entreprise n'ont pas peur de la mobilité

Par 08 septembre 2010 2 commentaires
Mots-clés : Digital Working

Salesforce transporte son application Chatter sur iPad, iPhone, Android, et BlackBerry. Une plate-forme de collaboration consultable à tout moment et où qu'ils se trouvent par l'ensemble des collaborateurs.

Salesforce annonce le lancement d'une version mobile de son réseau social pour les entreprises Chatter. Celui-ci, de type Facebook, est agrémenté de fonctions de géolocalisation et hébergé dans le cloud, qui permet aux collaborateurs de garder le contact avec leurs équipes, et de travailler aux projets et aux demandes qui occupent la vie de la société. L'intérêt de la nouvelle mouture : emporter son bureau mobile avec soi, sous condition d'avoir une connexion Internet. Les utilisateurs pourront mettre à jour leur statut, poster des documents et/ou des photos, les partager avec leurs collègues, et se tenir informés de l’avancée de la résolution d’un problème.
Plus de réactivité et de fluidité dans la prise de décision
Prenons le cas d’une demande adressée par un consommateur au service clientèle. Au lieu de transférer le courriel de boîtes en boîtes, Chatter reconstitue un fil d’événements professionnels. Et identifie quel collaborateur dans la société a déjà été amené à traiter ce type de demande. Mais aussi s’il est ou non disponible. Si ce n’est pas le cas, le système permet de transférer le dossier à l’un de ses collègues. Une fois la solution trouvée, les équipes concernées en sont informées. Les détails pratiques sont reversés sur le réseau social, et sont consultables par tous. De même, quand l’entreprise est engagée dans la signature d’un important contrat, ce type d’application introduit une certaine fluidité dans la prise de décision.
La seconde génération du cloud computing
Chatter Mobile sera accessible dès la fin de l’année sur iPad, iPhone, iPod Touch, Android et BlackBerry, ainsi que via Seesmic, un client de veille qui intègre des médias sociaux (pour permettre à l’entreprise de réagir en temps réel au buzz du Net). A noter que selon une récente étude de Morgan Stanley, dès 2012, les internautes seront plus nombreux à accéder au réseau depuis leurs terminaux mobiles que sur leur ordinateur, qu’il soit portable ou de bureau. L’arrivée d’applications telles que Chatter Mobile devrait provoquer, par la course à la productivité qu’elles induisent, des changements dans l’organisation des entreprises.

Haut de page

2 Commentaires

Pour info, des solutions françaises existent ie www.yoolinkpro.com et intègre déjà les versions mobiles qui sont particulièrement utiles. Le micro-blogging est très simple d'emploi en déplacement (bien plus que l'email) et la taille des écrans permet vraiment de lire tout ce qui a été partagé par les collaborateurs.

Soumis par Sunny (non vérifié) - le 10 septembre 2010 à 09h33

Pour compléter Sunny, j'ajoute que le "portage" sur mobile est une évolution naturelle. Pour favoriser l'adoption, l'information doit aller aux utilisateurs et non l'inverse. Or le mobile est un terminal qu'on a toujours sur soi, y compris dans des moments où on est davantage disponible pour traiter de l'info (dans les transports par exemple).

Soumis par Sebastien blanc (non vérifié) - le 10 septembre 2010 à 11h33

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas