Réseaux sociaux internes : les entreprises en retrait

Par 20 mars 2012
social network

Les entreprises ont adopté les réseaux sociaux. Mais plus pour leur communication externe et leur visibilité que pour la diffusion d'informations en interne.

Les réseaux sociaux externes plus usités par les entreprises que les réseaux sociaux internes ? Voilà ce que constate l'association des professionnels des nouvelles technologies, la CompTIA, qui vient de publier un rapport sur les grandes tendances et opportunités qu'offre l'ouverture au social des entreprises. Et selon elle, clairement, les entreprises ont mieux accepté de s'intéresser aux outils sociaux pour leur communication externe que pour favoriser l'échange entre collaborateurs. Pour parvenir à de telles conclusions, CompTIA a interrogée 241 entreprises américaines ayant adopté les réseaux sociaux dans leur stratégie de communication pour mieux en connaître leur usage. Sur ces 241 entreprises, 82% affirment posséder un profil Facebook, 68% un profil Twitter et également 68% affirment utiliser LinkedIn.

L'écart se creuse entre internes et externes

La différence n'est, en revanche, pas négligeable quant il s'agit de l'utilisation des réseaux sociaux internes par ces mêmes entreprises. En effet, on constate que seules 17% de ces entreprises utilisent IBM Connections, 15% Chatter ou Yammer, 7% Jive et seulement 4% Telligent. Cet écart est d'ailleurs d'autant plus flagrant lorsqu'il est demandé à ces entreprises de préciser pour quelles raisons elles utilisent le plus les réseaux sociaux. 56% affirment en effet les utiliser pour développer leur visibilité et 48% pour communiquer avec le consommateur. Alors que seuls 23% de ces entreprises disent utiliser des réseaux sociaux pour partager avec leurs collaborateurs et 25% pour le regroupement et l'analyse de données.

Se familiariser devient une nécessité

Selon le rapport, cet écart n'est pas uniquement dû à une question de gestion de sa visibilité avant tout. "Tout serait lié à la visibilité de ce type de réseaux", nuancent ainsi les auteurs. En effet, sur les 241 entreprises interrogées, 10 % n'étaient pas familières du concept de réseaux sociaux internes. Sur d'autres entreprises interrogées par CompTIA, n'ayant cette fois pas adopté une politique d'implantation des réseaux sociaux, l'écart se creuse d'autant plus, puisque 68% d'entre elles affirment ne pas avoir connaissances de ce type d'outil. A noter que parmi les autres raisons pour lesquelles les entreprises ne privilégient pas les réseaux sociaux internes, on trouve ensuite le coût de l'utilisation de tels outils et la difficulté d'intégration de ces derniers dans leur environnement informatique.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas