Réseaux sociaux « locaux » : une mine d'or pour les commerces de proximité

Par 30 juillet 2012 3 commentaires
nextdoor screenshot

« Nextdoor » est un réseau social dédié aux voisinages, dont l'objectif est d'encourager la communication entre riverains. L'occasion pour les commerçants locaux de mieux fidéliser leur clientèle de proximité.

Le développement des réseaux sociaux a fait des merveilles pour rapprocher les amis dispersés dans le monde entier et permettre à tout un chacun de retrouver ses anciens camarades de classe. Par contre, les réseaux sociaux ont fait très peu de choses au plan local. Basé à San Francisco, Nextdoor– site dédié aux communautés locales - s’adresse à ce domaine oublié des relations humaines. Pour devenir membre, il suffit à un visiteur de Nextdoor.com d’entrer et de confirmer ses coordonnées en envoyant une carte postale pour un coût symbolique de 0,01 dollar, payable par carte de crédit ou par téléphone. Après cette première étape, il pourra compléter un profil de réseau social classique - qu’il pourra intégrer à Facebook - et répondre à quelques questions concernant le quartier : depuis combien de temps y est-il installé ? Qu’est-ce qui lui plaît dans le quartier ? Quelle est sa ville natale ? etc.

Des profils privés accessibles aux membres du même quartier uniquement

La page d’accueil de Nextdoor affiche une carte du quartier et des messages de résidents. Elle donne également le nombre d’inscrits – par exemple, « A ce jour, 8 sur 1.340 familles de Williamsburg-Northside se sont inscrites ». Les membres peuvent envoyer des invitations électroniques, cartes postales ou brochures, et partager des liens concernant leur quartier. Les résidents ont également accès à un répertoire exhaustif des domaines et activités du qurtier. Ils peuvent également décider de partager leurs coordonnées ou se limiter à communiquer leurs domaines d’intérêts. Des envois par SMS sont également possibles : ces alertes peuvent être utilisées pour des mises en garde d’autres quartiers en cas d’activités suspectes, pour signaler des enfants manquant à l’appel, pour informer de catastrophes naturelles ou – cas extrême – de la nécessité d’évacuer le quartier.

Des recommandations pour les commerces locaux

Les recommandations, les petites annonces, les groupes et autres informations sont accessibles via une barre de navigation, qui donne une visibilité potentiellement élevée aux commerces locaux. D’après USA Today, Nextdoor peut afficher des annonces pour des services de proximité, mais le bénéfice immédiat pour les entreprises se trouve sous l’onglet « Recommandations ». Ces pages sont organisées par catégories, et sont actuellement les plus populaires auprès des utilisateurs de Nextdoor : en effet, cette partie du site abrite environ 26% du contenu total. En se concentrant sur leurs clients locaux, les commerçants pourraient attirer de nouveaux consommateurs susceptibles de se transformer en clients réguliers et fidèles.

Haut de page

3 Commentaires

En Belgique, nous avons déjà www.streetpage.com !

Soumis par Manu de K (non vérifié) - le 30 juillet 2012 à 17h03

En France nous avons aussi Ma-résidence.fr qui se rapproche de ce concept et qui existe depuis plusieurs années !

Soumis par Olivier (Fidzup) (non vérifié) - le 31 juillet 2012 à 09h08

c'est une excellente idée mais révèle le manque de relation directe entre voisins.

Soumis par jauneyris (non vérifié) - le 01 août 2012 à 09h12

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas