Les réseaux sociaux n'attirent pas que les jeunes en Russie

Par 03 juillet 2009 1 commentaire

La population slave se révèle très friande de plates-formes collaboratives. Fait intéressant : les seniors y sont aussi nombreux que les jeunes.

Échanger avec ses proches via des réseaux sociaux est une activité en vogue en Russie. ComScore, qui édite une étude sur l'audience mondiale des sites collaboratifs, a ainsi noté que le pays ayant le taux de fréquentation le plus élevé est l'ex URSS : les deux tiers des internautes se rendent sur ces plates-formes. Et le grand gagnant est Vkontakte, avec plus de 14 millions de visiteurs par mois. "Dans un pays aussi grand que la Russie, les réseaux sociaux représentent un bon moyen de garder contact avec des amis éloignés", explique Mike Read, directeur chez ComScore Europe. Et fait étonnant : alors qu’en Europe les seniors se méfient des réseaux sociaux - notamment pour des raisons de sécurité - en Russie c’est tout le contraire.
Des audiences croissantes
Attirés par la possibilité de retrouver des amis d’enfance ou des camarades d’école, les plus de quarante-cinq ans arrivent en masses sur les réseaux sociaux russes. Ils représentent ainsi plus de la moitié de l’audience du deuxième site social le plus visité, odnoklassniki. "En Europe, le quinquas sont habitués à Internet", explique à l’Atelier Dénis Térékhov, directeur associé chez Socialny séti, spécialisé en supervision de réseaux sociaux. "Ils savent que mettre des photos en ligne ou afficher des informations personnelles peut s’avérer dangereux", poursuit Dénis Térékhov."À l’inverse, les Russes le découvrent juste. Ils sont plus naïfs quant à leur usage des réseaux sociaux".
Les seniors très nombreux
Selon le cabinet, les internautes russes passent sur les réseaux sociaux en moyenne sept heures par personne et par mois. "Le phénomène s’explique en partie par le fait que les réseaux sociaux sont encore très récents en Russie et les internautes sont curieux de savoir ce que c’est"."Avec le temps, cet engouement va s’épuiser peu à peu". Reste que pour le moment, la Russie a ainsi une audience sociale la plus engagée du monde, devançant le Brésil et le Canada. « Les réseaux sociaux deviennent un marché Internet mûr, non seulement en Amérique du Nord et en Europe, mais aussi dans les pays émergeants », conclut Mike Read.

Haut de page

1 Commentaire

salut suite a votre société et ses réussite... je cherche une ecole du reseau .. jai mon bac (science expérimental)

Soumis par sabhi mohamed (non vérifié) - le 29 juillet 2009 à 16h36

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas