Sur les réseaux sociaux, la navigation n'est pas dénuée de but

Par 26 avril 2010

Les internautes privilégient la recherche d'informations précises à une flânerie sans finalité particulière, note l'université du Missouri. Une donnée que les marques doivent prendre en compte pour améliorer leur visibilité.

Les internautes qui naviguent sur les réseaux sociaux le font selon une logique bien déterminée, et n'errent pas sans but d'un profil à un autre. C'est la conclusion d'une étude menée par un scientifique de l'université du Missouri. Celui-ci ne s'est pas limité à interroger des participants sur leur utilisation d'un réseau social, mais a analysé avec précision le comportement et les réactions émotionnelles d'un panel d'internautes naviguant sur Facebook. En leur laissant utiliser la plate-forme collaborative comme bon leur semblait, tout en utilisant un électromyogramme - qui examine les mouvements musculaires faciaux -, le chercheur a établi que les internautes passaient davantage de temps et prenaient plus de plaisir à rechercher des informations précises sur le réseau, plutôt qu'à se laisser porter de façon aléatoire.
Privilégier son cœur de cible
Une information à prendre en compte pour les marques qui souhaitent se rendre visibles sur de tels réseaux. "C'est la raison pour laquelle une entreprise ne doit pas chercher à satisfaire tout le monde sur sa Fan page", confirme à L'Atelier Laurence Faguer, consultante chez Customer Insight. "Il faut faire en sorte que les internautes aient une vraie raison de consulter la page, et ne pas attendre qu'ils tombent dessus par hasard". D'où la nécessité, explique-t-elle, de privilégier son cœur de cible. Le rôle de diffuseur à plus large échelle revenant à ces mêmes internautes, dont la marque peut faire des ambassadeurs en leur délivrant des informations en exclusivité ou des réductions à distribuer. Un constat appuyé par Antonin Cohen, spécialiste du marketing social.
Proposer plusieurs pages localisées
"On peut très bien imaginer, parmi des millions de fans, un noyau de fidèles qui relaie l'information", souligne-t-il."Il ne faut cependant pas restreindre l'accès au plus grand nombre", nuance-t-il. Car pour lui, la plupart du temps, les internautes commencent par chercher quelque chose en particulier, avant de se perdre un peu dans les méandres du réseau social. "C'est pourquoi l'une des stratégies pertinentes consiste à proposer plusieurs pages de Fans, localisées", développe le spécialiste. En citant le site citydeal.fr qui a créé plusieurs pages sur la plate-forme collaborative, afin de proposer, pour chaque ville, des bons plans personnalisés.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas