Les réseaux sociaux servent les constructeurs auto tout au long du parcours d'achat

Par 19 décembre 2012 Laisser un commentaire
L'utilisation des réseaux sociaux par les constructeurs auto

Les fabricants et distributeurs ont tout intérêt à investir les sites sociaux à la fois pour sensibiliser, attirer, connaître, mais aussi fidéliser les consommateurs potentiels.

Les réseaux sociaux favorisent le bouche à oreille, la visibilité et l'interaction, tout au long du processus d’achat. Cela, notamment dans le secteur automobile, sur lequel s'est penché Syncapse, dans un livre blanc. Reste à savoir comment bien les utiliser pour ne pas ensevelir les internautes d'informations, et pour utiliser les bons leviers au bon moment. En effet,  rappelle le rapport, le processus d’achat ne commence et ne s’arrête pas à la vente d’un véhicule. Il est donc important, pour les différents constructeurs, d’utiliser les réseaux sociaux à bon escient, en amont de la décision d’achat. Selon les analystes, 6 étapes sont à prendre en compte. La présence sur les plateformes  sociales permet en premier lieu d’introduire le nom d’une marque automobile  auprès du consommateur. En effet, de par leurs contenus, les réseaux sociaux s’ajoutent aux canaux traditionnels, et permettent ainsi de cibler une population plus large.

Des contenus précis et adaptés

En permettant la collecte de nombreuses données, ils deviennent également de très bons outils pour identifier et cibler plus largement les possibles motivations de l’achat d’un véhicule, par le biais de nombreuses campagnes publicitaires ciblées sur ces plateformes, telles qu’une promotion professionnelle, ou le changement de statut familial. Ces contenus doivent ainsi mettre en relief le fait que la marque répond et s’adapte aux différentes situations des consommateurs ; un aspect positif très largement diffusable sur les réseaux sociaux. Le livre blanc met également un aspect important du processus: pour le consommateur, près de 60% du temps d’achat du véhicule se ferait en ligne. Un temps consacré à la recherche d’informations précises, notamment pour comparer les modèles et les prix des véhicules sur des sites telles que des blogs et des forums. Aussi, pour générer du trafic sur leurs pages officielles, le livre recommande aux constructeurs automobiles de créer des contenus en ligne, ainsi que des applications, capables de les renseigner efficacement avant la phase de test d’un véhicule, dernière étape avant l’achat.

L’entretien d’une relation privilégiée

Evidemment, post achat, le rapport rappelle que les réseaux sociaux facilitent le fait de rester en relation étroite avec les marques, d'où l'importance de créer des communautés, basées sur des événements ponctuels, jeux, concours... En créant de vastes communautés sur les réseaux sociaux, les constructeurs dégagent ainsi des expériences positives pour les consommateurs. A noter que les personnes qui se rendent sur les réseaux sociaux, et que les marques automobiles peuvent cibler, sont évidemment en grande partie issues de la génération Y : 75% des digital natives sont en effet présents sur de nombreux réseaux. Mais ils sont loin d'être les seuls : la génération X et celle des "boomers" sont présentes à respectivement 50% et 20%.

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas